la princesse de Montpensier

À propos

En 1567, dans un pays déchiré par les guerres entre catholiques et huguenots, Marie de Mézières est éprise depuis toujours du jeune duc de Guise, auquel la lient les serments que se donnent les enfants amoureux. Quand la volonté paternelle lui désigne pour mari le prince de Montpensier, elle se cabre d'abord. Contrainte de se soumettre, elle décide de ne jamais lui céder ce coeur qu'elle a déjà donné à un autre.
Tandis que son époux et son amant défient la mort sur les champs de bataille, la jeune femme reçoit l'enseignement du comte de Chabannes, déserteur d'une guerre qu'il a prise en horreur. Elle découvre les errements de son temps, tout en endurant les souffrances que lui cause un amour écrasé par les lois de la société.
Une oeuvre à la fois tragique et lumineuse.

« Dès que l'on refuse de porter sur elle un jugement moralisateur, Marie de Montpensier s'impose comme un personnage d'une extrême modernité que j'ai adoré, et qui trouve en Mélanie Thierry une actrice exceptionnelle.
Forte et vulnérable, rebelle et victime, assumant ses choix jusqu'à se mettre en péril. On peut dès lors donner à son histoire un sens tout à fait féministe : ce sont les hommes et l'organisation sociale de son temps qui la placent dans cette situation intenable.
En cela, la nouvelle me semble plus audacieuse que La Princesse de Clèves, où le personnage n'est pris qu'entre son amour et le devoir de fidélité envers son mari. Marie vit dans une époque plus violente, les hommes qui l'entourent l'exposent davantage, la poussent sans cesse vers le danger.
Ce sont ces dangers que nous avons voulu éclairer, pour mieux raconter la force des passions et la manière dont les personnages peuvent se brûler à leur contact, à trop vouloir les vivre. »

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles de genre > Roman historique

  • EAN

    9782081254008

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    225 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier, réalisateur français, né à Lyon le 25 avril 1941.
Pendant ses années lycées, Bertrand Tavernier préfère de loin les salles obscures de la rue d'Ulm aux cours de philosophie. Au Studio Obligado, il découvre Renoir, Fritz Lang ou Buster Keaton, et sait déjà qu'il veut suivre leur exemple. Poussé par ses parents à étudier le droit, il fonde avec ses amis de la Sorbonne le journal 'L' étrave', consacré à l'art cinématographique. Alors qu'il interviewe Jean-Pierre Melville, ce dernier l'engage comme stagiaire sur le tournage de 'Léon Morin prêtre'. C'est à cette même époque que Bertrand Tavernier et sa bande trouvent un moyen de voir les films rarement programmés, en créant le ciné-club 'Nickel Odéon'. Devenu attaché de presse pour Claude Sautet, Chabrol ou encore Ken Loach, Tavernier loue sa plume à plusieurs revues, tels 'Combat' et 'Les cahiers du cinéma'. Après des débuts difficiles, il réalise son premier film en 1974, 'L' horloger de Saint-Paul', adaptation d'un roman de Georges Simenon qui obtient le prix Deluc et l'Ours d'argent à Berlin. En 1976, le César du meilleur réalisateur lui est attribué pour 'Que la fête commence', puis celui du meilleur scénario un an plus tard pour 'Le Juge et l'assassin'. En 1995, c'est au tour du très controversé 'L' Appât' de remporter l'Ours d'or à Berlin. Héritier de la Nouvelle Vague, mémoire vivante du cinéma mondial, Bertrand Tavernier s'est forgé une oeuvre à part dans l'histoire du 7e art en interrogeant la société actuelle, mais aussi passée.

empty