Essai sur les données immédiates de la conscience, chapitre 2

À propos

Les penseurs, jusquici, nont fait que concevoir le temps ; il faut désormais le vivre : tel semble être le mot dordre de Bergson dans le chapitre 2 de lEssai sur les données immédiates de la conscience (1889), son premier ouvrage, où il entend « saisir la durée pure ».
Notre manière ordinaire de représenter le temps est empreinte de concepts issus des mathématiques et de la physique : partant de ce constat, Bergson entame dans ce chapitre, qui est aussi une porte dentrée à lensemble de sa philosophie, une réflexion sur les nombres, les horloges, les mouvements et leurs vitesses, et souligne limpossibilité de penser adéquatement le temps par ces biais. À la représentation déformée que nous avons forgée du temps, il oppose le temps vécu de la conscience humaine, qui est le seul réel, et quil nous invite à ressaisir par lintrospection.


Illustration : Virginie Berthemet © Flammarion

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie

  • EAN

    9782081312876

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    223 Pages

  • Action copier/coller

    Non

  • Action imprimer

    Non

  • Partage

    Dans le cadre de la copie privée

  • Nb Partage

    6 appareils

  • Poids

    399 Ko

  • Distributeur

    Flammarion

  • Diffuseur

    Flammarion

  • Entrepôt

    Eden Livres

  • Support principal

    ebook (ePub)

Henri Bergson

Professeur au Collège de France, Henri Bergson (1859-1941) fut non seulement un grand philosophe, mais aussi un homme d'action, ce dont témoigne le volume des Correspondances édité par André Robinet (PUF, 2002). Une " redécouverte " de Bergson semble se dessiner de nos jours, en témoignent aux PUF les Annales bergsoniennes (volume 1, 2002 ; Volume 2, 2004 ; volume 3 : Bergson et la science, à paraître en 2007) et Bergson ou les deux sens de la vie par Frédéric Worms, ainsi que Bergson, la durée et la nature, coordonnée par Jean-Louis Vieillard Baron, 2004.

empty