Denis Moreau

  • " Nul n'est prophète en son pays ", " Semer la zizanie ", " L'homme ne vit pas que de pain ", " Porter au pinacle ", " Rendre à César ", etc. : comme monsieur Jourdain faisait de la prose, nous citons les Évangiles sans le savoir. En presque 2 000 ans d'histoire du christianisme, ces textes ont imprégné notre culture : on y trouve de multiples aphorismes et sentences qui sont devenus des expressions courantes. Ces paroles vives, voire provocatrices, qu'on attribue pour la plupart à Jésus, se sont banalisées, et leur sens religieux est aujourd'hui imperceptible.
    En honnête homme amoureux des textes bibliques, Denis Moreau a choisi une centaine de ces locutions et leur redonne leur saveur première. Restituant le contexte où elles ont été prononcées selon un ordre qui rend compte du récit évangélique, il explique leur sens et leur portée, et retrace, non sans humour, les multiples échos qu'elles ont trouvés au cours des siècles.
    Une façon à la fois distrayante et profonde de redécouvrir les Évangiles sous un jour inattendu, ou de s'y initier.

  • Les catholiques suscitent parfois un étonnement qui évoque celui des Parisiens du xviiie siècle face au Persan de Montesquieu : " Ah ! ah ! monsieur est catholique ? C'est une chose bien extraordinaire ! Comment peut-on être catholique ? " Nombre de nos contemporains ne comprennent plus comment ni pourquoi on peut (encore) adhérer à une telle vision du monde... quand ils n'affirment pas qu'elle est dénuée de sens. Quant aux catholiques, ils se dérobent trop souvent au débat.
    Ces questions et critiques méritent d'être prises au sérieux. Denis Moreau, philosophe catholique, fait donc tout simplement le choix de s'expliquer sur sa foi, en se plaçant sur le terrain de l'argumentation rationnelle. Cela n'exclut ni la profondeur spirituelle, ni le témoignage, ni l'humour. De la question de la foi à celle de la résurrection de Jésus, en passant par l'idée de sagesse, le problème du mal, la place du plaisir dans le catholicisme, les beautés et noirceurs de son histoire ou encore son avenir, ce livre apporte des réponses riches et éclairantes à de très nombreux débats et questions.
    Il ne convertira personne au catholicisme – ce n'est d'ailleurs pas son but. Mais à ceux qui ne croient pas, il suggérera qu'un catholique n'est pas nécessairement un imbécile. À ceux qui croient déjà, il fournira quelques arguments susceptibles d'affermir leur foi. À tous, il expliquera que lorsque se pose la seule question qui vaille vraiment – comment tenter de réussir sa vie ? – le catholicisme constitue une des bonnes réponses envisageables. Et même un choix de raison.
    Denis Moreau est professeur de philosophie à l'université de Nantes. Auteur de plusieurs ouvrages sur Descartes et l'histoire de la philosophie moderne, il a aussi codirigé un Dictionnaire des monothéismes (Seuil, 2013) et publié des essais plus personnels comme Pour la vie ? Court traité du mariage et des séparations (Seuil, 2014) ou Mort où est ta victoire ? (Bayard, 2017).

  • Y a-t-il une philosophie chrétienne ?
    Les trois courts et passionnants essais réunis ici explorent les différentes questions que soulèvent, dans l'univers du christianisme, les relations controversées de la philosophie et de la religion. Foi et raison sont-elles exclusives l'une de l'autre ? La raison n'aurait-elle rien à apporter à la subjectivité de la foi ? Peut-on se passer de croyances ? Science et foi sont-elles nécessairement en conflit ? Que prouvent les " preuves " de l'existence de Dieu ? Et si Dieu existe, pourquoi le mal accable-t-il le monde ? Défendant la fécondité du dialogue entre raison et foi, Denis Moreau ne se contente pas de rendre compte de l'histoire de ce débat. Il montre en quoi le christianisme constitue une ressource philosophique, et ce que la foi peut gagner en s'adossant à la raison : la philosophie chrétienne n'est donc pas un impensable, ni une sous-philosophie.
    Denis Moreau
    Agrégé et docteur en philosophie, il est professeur de philosophie à l'université de Nantes. Il est notamment l'auteur de Pour la vie ? (Seuil, 2014), Mort, où est ta victoire ? (Bayard, 2017) et Comment peut-on être catholique ? (Seuil, 2018).

  • Couples fracassés, divorces, séparations comme s'il en pleuvait : les histoires d'amour finissent mal en général. En quelques ddécennies, une ritournelle amusée des années 1980 s'est changée en description lucide d'un fait social, et tend à devenir une loi de la conjugalité ordinaire.
    Considérant que les explications socio-économiques ne suffisent pas à comprendre cette évolution, Denis Moreau, philosophe marié, amateur éclairé de rock'n'roll et lecteur profond de l'Évangile, se demande comment préserver nos amours des forces de destruction qui les menacent. Tour à tour tragique, corrosif et tendre, il analyse le mariage non comme un devoir ou une institution dépassée, mais dans ce qu'il considère être son sens et sa valeur : une réponse convaincante à la question que chacun se pose, " comment réussir sa vie ? ".
    On connaissait les romans d'amour, les lettres d'amour. Voici un essai d'amour, écrit avec la ferme conviction qu'il peut y avoir de grandes et belles choses dans nos histoires d'amour conjugal, en général.
    Denis Moreau est professeur de philosophie à l'université de Nantes. Outre des études spécialisées en histoire de la philosophie moderne, il a publié, chez Bayard, des essais plus personnels : Les Voies du salut. Un essai philosophique (2010), Dans le milieu d'une forêt. Essai sur Descartes et le sens de la vie (2012).

  • "Mort, où est ta victoire ?" s'exclamait saint Paul dans sa lettre aux Corinthiens. La victoire est autre... Il s'agit d'être sauvés. Mais comment comprendre aujourd'hui cette injonction ? Le salut, une notion périmée ? De quoi aurions-nous à être sauvés, d'ailleurs ? Denis Moreau nous entraîne dans une enquête passionnante autant théologique que philosophique. Ce livre est une relecture contemporaine de la notion de salut s'appuyant sur des textes philosophiques et religieux. On y croise Moïse, saint Paul et Jésus-Christ, Descartes, Pascal, Spinoza, Nietzsche, Sartre, Wittgenstein mais aussi Kurt Cobain, une publicité pour un gel douche et une description pratique de certains péchés capitaux. Le thème du salut est beaucoup plus présent dans notre modernité qu'on ne le pense. Ses usages dans la pensée contemporaine sont parfois bien surprenants, et ce parcours plein de rebondissements. Cet essai propose ainsi une véritable philosophie du salut pour aujourd'hui.

  • Victor Lévy-Beaulieu s'apprête à faire paraître aux Éditions Trois-Pistoles un essai-fleuve de près de 1400 pages portant sur Nietzsche. Les Cahiers de lecture nous offre en primeur un extrait dans lequel il est question de moralité des moeurs et de corruption. Outre cette exclusivité, la revue nous propose des recensions d'essais qui se préoccupent de « Reconfiguration de l'état » avec des titres comme La fin de l'état de droit? (Frédéric Bérard), Social-démocratie 2.0. Le Québec comparé aux pays scandinaves (Stéphane Paquin et Pier-Luc Lévesque) et Il était une fois des usines. Essor, déclin et relance de l'industrie québécoise (Jacques Houle). Une deuxième catégorie d'essais se rapportant aux arts et à la culture traite notamment du récent essai de Catherine Voyer-Léger, Métier critique et de celui d'Yves Vaillancourt sur le Décalogue de Kieslowski.

  • Contributeurs et contributions :
    Alexandre Nicolas // poèmes (pp. 79-83 ; pp. 93-102)
    Bruno Lus // Les Fruits secs (pp. 52-57)
    Denis Moreau // Le sang des martyrs (pp. 107-110)
    Ève Vila // En attendant Alma (pp. 73-78)
    Guillaume Marie // Les watères du château (pp. 5-12)
    Ivan Pozzoni // poèmes (V.O. + trad., pp. 112-115)
    Jacques Cauda // Les Crabes (pp. 103-106)
    Jean-Jacques Nuel // poèmes (pp. 17-26)
    Jean-Luc Manet // Tourner la plage (pp. 43-49)
    Julien Boutreux // Horizon (pp. 86-92)
    lachaisetriste // Le Fer à repasser (pp. 117-124)
    Mickaël Auffray // L'Impasse (pp. 13-16)
    Réginald Cornier // L'ange blond du train de l'enfer (pp.27-31)
    Romain Paris // Kif-Kif (pp. 125-130)
    Sandra Bechtel // La vie d'art[r]iste (pp. 58-72)
    Yan Kouton // poèmes (pp. 34-42)

    Éditeurs invités :
    Les Cosaques des Frontières
    Chats de Mars

    Photo de couverture et photos intérieures :
    Lachaisetriste

  • Contributeurs et contributions :

    Alban Kacher // Volvere (p. 81)
    Axel Sourisseau // Urbanistes du néant (extraits) (p. 52)
    Christine Monot // Tout ça pour une poignée de cerises (p. 5)
    Denis Moreau // Rendez-vous au cimetière Donskoï (p. 50)
    Ella Balaert // L'oiseau et le serpent (p. 81)
    Xavier Serrano // Les Marronniers (p. 54)
    Jean-Jacques Nuel // Poésies (p. 32)
    Lionel Marçal // Poésies (p. 102)
    Livia Léri // On sera bien heureux (p. 24)
    + Libération (p. 90)
    Martin Zeugma // Poésies (p. 72)
    Mehdi Ikadarren // Bleu, Blanc, Rouge (p. 36)
    Olivier Dominguez // Poésies (p. 64)
    Raymond Penblanc // La dispersion des cendres (p. 12)
    + Le bruit de l'argent (p. 96)
    Réginald Cornier // Chrono d'une vieille femme au sol (p. 75)
    Romain Paris // Kif-Kif (p. 111)
    Yan Kouton // Mare nostrum (p. 42)


    Éditeurs invités :

    Atelier de l'agneau éditeur
    Les Editions du Paquebot


    Photo de couverture et photos intérieures :

    lachaisetriste

  • Contributeurs et contributions :

    Alban Kacher // 37.12. 22.85 (p. 88)
    Alexandre Nicolas // Poésies (p. 112)
    Denis Moreau // Nul autre qu'Alphyre (p. 42)
    Dominique Touri // Edgard (p. 76)
    Dorothée Coll // Poésies (p. 58)
    Julien Boutreux // Peut-être (p. 60) + Anagrammes (p. 128)
    Myriam OH (Ould-Hamouda)
    // Si tu me cherches, j'explore le chaos (p. 4) + J'arrive (tu peux mettre la table) (p. 68) + Flemme (p. 97) + de nombreux autres poèmes
    Romane González // Filles mortes (p. 131)
    Thomas Louis // Rôti (p. 30)
    Tom Saja // L'Homme qui ne dort plus (p. 20)
    Victor Malzac // Cahier de doléances (p. 12)
    Yan Kouton // Poésies (p. 31)


    Éditeur invité :

    Lunatique


    Photo de couverture et photos intérieures :

    lachaisetriste

empty