Jean Charpentier

  • RAGE... C'est ainsi qu'elle se nomme désormais pour oublier le nom de son enfance, celui d'avant l'exil. Rage a vécu la violence des hommes, la guerre. Et la voilà réfugiée en France, seule, sans aucun repère, se méfiant de tous. Une nuit, sa route croise celle d'un chien, apparemment dangereux, blessé, maltraité. Le sauver devient une nécessité...

  • Le 27 juillet 1942, ce cri est lancé par le philosophe et résistant Valentin Feldman aux soldats allemands qui s'apprêtent à le fusiller. Si le mot est devenu célèbre, on en a oublié son inventeur.

    Né à Saint-Pétersbourg, réfugié en France après la révolution russe, Feldman est un élève brillant, qui décroche la première place de l'épreuve de philosophie au Concours général en 1927. Neuf ans plus tard, il publie le seul essai paru de son vivant, L'Esthétique française contemporaine. Ses proches se nomment alors Claude Lévi-Strauss, Jean-Paul Sartre, Simone de Beauvoir ou Georges Politzer.

    Confronté aux enjeux intellectuels et politiques de son temps (antifascisme, soutiens au Front populaire et à l'Espagne républicaine, etc.), le jeune homme s'engage volontairement en 1939 sous l'uniforme français. Stationnant à Rethel, il entame son Journal de guerre, un document irremplaçable sur l'effondrement de mai-juin 1940.

    Français d'adoption, juif et communiste, Valentin Feldman est de ceux qui s'engagent immédiatement contre l'occupant nazi. Nommé professeur à Dieppe, il lance un journal clandestin, L'Avenir normand. Rattrapé par le statut des juifs de Vichy, il est exclu de l'enseignement à l'été 1941 et bascule dans la clandestinité. Arrêté en février 1942 après un sabotage, il est mis à l'isolement, torturé puis condamné à mort par un tribunal militaire allemand.

    Avec Valentin Feldman disparaît l'un des intellectuels les plus prometteurs de sa génération, dont les prémices de l'œuvre future, avortée, seront repris par d'autres : " Il n'y a d'héroïsme que dans l'acte qui engage la vie, qui la place d'emblée, et simplement, spontanément même, à la limite de l'être et du néant. [...] Tout le reste est littérature ", écrivait-il dans son Journal en août 1941.

  • "J'ai lancé le compte "T'as pensé à... ?" sur Instagram  un mardi matin de novembre, entre le biberon de mon fils  et mon café. Après la participation de copines épuisées,  des milliers de femmes sont venues témoigner. Avec une seule et même question : pourquoi, alors que nous avions fait un enfant à deux, nous nous retrouvions à gérer seules la suite ? Et que faire une fois que nous avions dénoncé ? Ce livre apporte un début de réponse pour aller vers  l'action. »
    Coline Charpentier propose une ouverture au dialogue  sur la charge mentale. Comment en mesurer l'importance dans son propre couple ? Comment répondre aux scep-tiques qui pensent que les femmes « n'ont qu'à mieux  s'organiser » ? Comment s'en sortir et retrouver un équilibre, dans son couple et dans la société ?
    Coline Charpentier est professeure en histoire-géographie en Seine-Saint-Denis, féministe festive et militante convaincue.

  • Dans ce premier volume en cinquante épisodes de la grande épopée de la Table ronde, on fait la connaissance d'Arthur, adolescent confronté à des phénomènes étranges. On croise Merlin, que l'on retrouvera souvent, on voit se succéder combats, épreuves et prodiges. Un récit fascinant qui plonge le lecteur dans un récit mythique peuplé de magiciens et de fées séductrices.

  • Il y a quarante ans, le suicide de Ian Curtis mettait un terme à l'histoire de Joy Division. Au terme d'une carrière météorique, le groupe britannique laissait deux albums emblématiques, Unknown Pleasures et Closer, ainsi qu'une poignée de singles appelés à faire date, « Transmission », « Atmosphere » ou encore « Love Will Tear Us Apart ». Mieux encore, les quatre musiciens léguaient un son unique, ciselé sous la férule d'un producteur de génie, Martin Hannett, et qui n'a pas cessé depuis lors d'inspirer les musiciens du monde entier. L'étude qui suit se propose de revenir sur les chansons qui ont fait leur carrière, depuis leurs débuts sous le nom Warsaw à la longue transition d'un an conduisant les survivants de Joy Division à se réinventer via New Order.

    Pierre-Frédéric Charpentier est né en 1969. Enseignant et chercheur en histoire à Toulouse, il mène des recherches consacrées à l'histoire politique et culturelle au XXe siècle. Aux éditions Le mot et le reste, il a déjà publié Rock The Casbah. Le son de The Clash (2015).

  • Dans ce deuxième volume des aventures des chevaliers de la Table ronde, on découvre les origines de Lancelot, qui viendra rejoindre Arthur à la cour, et tombera amoureux de l'épouse de celui-ci, la reine Guenièvre. D'aventure en combat, de renoncement en sacrifice, c'est un héros très chevaleresque et humain qui est ici incarné, prêt à tout pour sauver sa dame, la belle et courageuse Guenièvre. Un récit palpitant !
     

  • Novembre 1913. Après plusieurs année de pensionnat, Guenièvre, quatorze ans, est une jeune fille rejetée et mal dans sa peau. Certains la traitent de sorcière... Seule l'amitié de Pauline, qui l'ouvre aux réalités de son époque, illumine son existence.
    Un jour, elle est recueillie par sa grand-mère et apprend la vie à la campagne dans un vieux manoir en ruine mais entourée aussi de l'affection de Perpétue, la fidèle cuisinière, et du bel Edmond, bientôt mobilisé. La Belle Époque bascule alors dans la Grande Guerre et la vie de chacun, hommes, femmes, enfants, s'en trouve bouleversée. Guenièvre devra se battre, elle aussi, à l'arrière, pour survivre au quotidien, percer le secret de sa famille et se découvrir elle-même...

  • Il est des dates qui marquent l'existence minuscule d'un enfant de 9 ans comme elles marquent l'existence de millions d'hommes.

    Le samedi 6 octobre 1973, un événement aujourd'hui oublié frappe les Français de stupeur : François Cevert, 29 ans, jeune surdoué du sport automobile, se tue sur le circuit de Watkins Glen, aux États-Unis. La France de Georges Pompidou, passionnée de progrès et d'automobile, est touchée au coeur.
    Le même jour un autre événement change la face du monde : à 14 heures locales, les armées syrienne et égyptienne lancent leur offensive contre Israël dans le Golan et le Sinaï - la guerre du Kippour commence.
    Quelques semaines plus tard, l'embargo sur le pétrole et le quadruplement des prix de l'essence enclencheront un processus que rien ne pourra arrêter : la crise et avec elle la fin des Trente Glorieuses.
    Au hasard des journaux, des livres, des émissions, des films qui ont marqué l'époque, réapparaissent Pierre Mesmer, Rabbi Jacob, Allende, le courrier du coeur de Elle, et l'admiration pour la vitesse et la modernité.
    C'est un portrait très personnel de la France de cette année 1973 que nous propose Xavier Charpentier, cet enfant de 9 ans qui n'a pas oublié la mort de François Cevert.
    Xavier Charpentier est diplômé de Science-Po. Après avoir enseigné la philosophie, il a créé et dirige une cabinet spécialisé dans les études communautaires, et la recherche de tendances. Il a publié Je me suis bien plu ici, aux éditions Plein Jour en 2015.

  • Il fait beau, à la terrasse de l'hôtel. On discute d'un temple à visiter. Maxime n'a aucune envie de bouger. Il préfère profiter de la plage avec Jade, sa soeur jumelle. Plus tard, une vague apparaît, qui n'en finit pas de grossir. Dans leur fuite désespérée, Jade lâche la main de son frère. Pour Max, il n'y a plus de mots. Plus d'avenir. La reconstruction d'un adolescent frappé par le tsunami de 2004. Sensible et bouleversant. "Je n'ai pas seulement voulu parler du tsunami, de la perte et du deuil; j'ai voulu évoquer la vie, les vagues de la vie. Celles qui nous jettent à terre, dont on se relève différents - avec des fêlures, mais plus présents au monde. Plus vivants." Orianne Charpentier

  • Cet ouvrage s'attache à dépeindre les campagnes françaises entre le xvie  siècle et la période révolutionnaire. Très divers, le monde rural connaît alors de profondes mutations avec le développement des liens tissés avec les villes, la croissance urbaine et l'affirmation de l'État, ainsi que le bouleversement des cadres hérités du Moyen  Âge -- famille, communauté villageoise, paroisse ou seigneurie. L'auteur décrit aussi une époque d'évolutions des techniques agraires, du choix des cultures et de leur impact sur le paysage, mais aussi des stratégies économiques adoptées, selon les cas, pour survivre ou pour consolider son statut social.
    L'alimentation, l'habitat et les objets du quotidien permettent également d'appréhender les conditions d'une vie le plus souvent laborieuse, interrompue par des pauses à l'origine d'une sociabilité spécifique. La guerre, les crises démographiques, les risques ébranlent ce fragile équilibre et montrent la vulnérabilité des sociétés rurales. Mais face à l'adversité peuvent naître des «  émotions  » populaires, qui se déclinent en révoltes puis par une forte implication dans la Révolution.

  • Gargouille : Figure monstrueuse servant de gouttière.
    Madame Gargouille : Surnom donné par Ézéchiel à la terrifiante concierge de l'immeuble. Mais faut-il toujours se fier aux apparences ? Quand les parents d'Ézéchiel se séparent et que tout change trop vite autour de lui, une seule personne peut recoller les morceaux : Madame Gargouille, la mal nommée...

  • Pourquoi décidait-on, autrefois, de véritables chasses aux sorcières ? De quels crimes accusait-on sorciers et sorcières ? Comment reconnaissait-on une sorcière ? Comment était organisé un procès de sorcière : la torture, l'interrogatoire, les aveux, la condamnation, la marche au bûcher... Ce livre répond à toutes ces grandes questions soulevées par la sorcellerie en s'appuyant notamment sur un gros ouvrage écrit par le juge Pierre de Lancre, chargé par le roi en 1609 de « purger le pays (Béarn et Pays Basque) de tous les sorciers et sorcières sous l'emprise des démons »

  • Rétablies par la fin de la guerre froide dans leur vocation à assurer un ordre mondial, les institutions internationales doivent aujourd'hui faire face à de nouveaux défis : encadrer la mondialisation, lutter contre le terrorisme, consolider l'Union européenne...
    Tenant compte des évolutions rapides et profondes du nouvel équilibre international, cette nouvelle édition du Mémento ne se contente pas de présenter les institutions internationales, les acteurs (États, organisations) et les techniques qu'ils utilisent (conventionnelles, contentieuses...), elle s'applique à les situer par rapport à l'évolution des relations internationales (dans ses aspects politiques, économiques, techniques...) et à les rattacher aux principaux objectifs (la sécurité, la prospérité, ainsi que la protection de l'environnement) qu'elles sont chargées de promouvoir.
    Ce mémento s'adresse à la fois aux étudiants en Licence et Master de droit et en IEP, mais également aux candidats des concours administratifs.

  • Nouveau programme : à partir de la rentrée 2015, le BTS CGO devient le « BTS CG », son référentiel est rénové ; le nouvel ouvrage est complété et mis à jour pour répondre aux attentes du nouveau référentiel. 138 fiches détachables Avec les fiches détachables, révisez efficacement le nouveau référentiel du BTS Comptabilité et gestion, où et quand vous le souhaitez ! Partie 1 - Opérations courantes Partie 2 - Opérations d'inventaire Partie 3 - Comptabilité des sociétés Partie 4 - Gestion financière Partie 5 - Coûts complets et partiels Partie 6 - Contrôle de gestion et gestion budgétaire Partie 7 - Mathématiques appliquées Partie 8 - Gestion des obligations fiscales Partie 9 - Fiabilisation de l'information et système d'information comptable

  • Un des textes fondateurs de la littérature chinoise contemporaine Dans le petit village de Weizhuang, Ah Q est un misérable personnage qui rate tout ce qu'il entreprend. Pourtant, il retourne toujours la situation à son avantage et se persuade que tout va bien pour lui. Il a une très haute opinion de lui-même et songe que si les autres habitants le frappent, ils doivent se faire bien mal en lui tapant dessus... Arrive la révolution de 1911 et la fin de l'ère féodal. Ah Q veut activement participer à la Révolution ; les difficultés surviennent alors... La véritable histoire d'Ah Q est une fable magistrale sur le peuple chinois, son apathie et son abnégation. Il est l'un des tout premiers textes fondateurs de la littérature chinoise contemporaine. Une farce burlesque vue du côté des plus humbles EXTRAIT Ce ne sont pas seulement les nom, prénom et lieu d'origine d'Ah Q qui restent dans le flou de l'incertitude, il en va de même de ses "antécédents". Comme les habitants de Weizhuang ne s'intéressaient à Ah Q que pour le faire travailler ou se moquer de lui, ils ne prêtèrent jamais attention à ses "antécédents". Et Ah Q lui-même n'en parlait pas, sauf à l'occasion de quelque dispute où il lui arrivait de dire en toisant son adversaire : "Nous autres, dans le temps, nous étions bien plus riches que toi, va ! Pour qui te prends-tu, pauvre minable !" Ah Q n'avait pas de domicile. Il habitait dans le temple du dieu tutélaire de Weizhuang. Il n'avait pas non plus de métier fixe et s'embauchait à la tâche chez les autres selon leurs besoins. S'il y avait du blé à couper, il coupait le blé ; du riz à piler, il pilait le riz, un bateau à pousser à la perche, il poussait le bateau. Si le travail durait un peu, il s'installait un temps chez son employeur, mais toujours, pour finir, il s'en allait. A PROPOS DE L'AUTEUR Lu Xun ou Lou Sin, de son vrai nom Zhou Shuren, est l'un des écrivains chinois majeurs du XXe siècle et probablement celui qui a eu le plus d'influence sur la littérature chinoise moderne.

  • Pourquoi les messages ne passent-ils pas ? Pourquoi la stratégie est-elle incomprise ? Pourquoi la nouvelle culture que nous souhaitons transmettre aux salariés ne les convainc-t-elle pas ? Dans un contexte d'incertitude, communicants, RH et managers ne peuvent se cantonner à leurs outils, supports et compétences techniques pour communiquer. Les communicants n'ont pas toujours ces grilles de compréhension et clés d'intervention et peuvent être démunis lorsqu'ils doivent «décrypter le monde» pour les dirigeants qui les interrogent sur les dysfonctionnements du système. Quant aux RH, ils sont, souvent, surtout outillés par le droit. Enfin, le cursus des managers en école de commerce ne les prépare guère à la communication managériale. Disposer de connaissances en sciences sociales peut , tous, les aider à mieux transmettre, relier, fédérer, transformer.
    Les auteurs de ce livre, simple et accessible, s'appuient sur des formations, à la fois théoriques et pratiques, qu'ils dispensent à des cadres (RH, Dircoms, managers de grandes entreprises) notamment à l'Association Française de communication interne (AFCI), sur des sujets tels que la transformation dans l'entreprise, les évolutions sociales, la communication au quotidien, l'implication du management de proximité dans la communication, le digital et ses implications, la place de l'individu au travail... Chaque chapitre est introduit par un grand enjeu, puis s'appuie sur des situations concrètes, des témoignages et questions de professionnels, et est éclairé par un ou des encadrés 'focus' en sciences sociales (sociologie, psychologie du travail, ergonomie, histoire, philosophie, anthropologie de la communication...).
    Et aussi : Illustrations d'interventions possibles en entreprise - Articles - Bibliographie

  • Cet ouvrage est un guide pratique pour tous ceux qui souhaitent apprendre à reconnaître et comprendre les messages alchimiques qui, partout en France, apparaissent dans l'architecture et la décoration des cathédrales, châteaux, demeures anciennes, etc. Grâce à son expérience, Josane Charpentier décrit avec clarté et précision ces hauts lieux de l'expression alchimique dont la signification passionnera les fervents d'hermétisme.
    La présentation d'Eugène Canseliet, éminent spécialiste de l'alchimie, permet d'accéder à ce domaine fondamental de la réalité et ainsi de poser un regard radicalement différent sur l'homme et l'univers.
    Josane Charpentier a publié Le Livre des prophéties (Éd. Marabout) qui a connu de nombreuses rééditions et La Sorcellerie en pays basque (Librairie Guénégaud). Elle fut l'épouse de Louis Charpentier, auteur du grand succès Les Mystères de la cathédrale de Chartres (Éd. Robert Laffont).

  • Le 1er janvier 2019, le régime de retraite complémentaire des cadres (Agirc), qui assure 60 % de leur pension de retraite, fusionnera avec celui des non-cadres (Arrco), qui en assure plus de 30 %. Pourquoi ce rapprochement ? Selon quelles modalités ? Quelles seront les solutions de remplacement pour les cadres ? Afin de comprendre les enjeux de cette réforme et mesurer les conséquences des regroupements qui en découlent dans les groupes de protection sociale à gestion paritaire, il faut en revenir aux origines de ces régimes qui, au lendemain de la guerre, ont permis de sortir les personnes âgées de la misère en leur dispensant des revenus décents. À lire également en Que sais-je ?... La réforme des retraites, Bruno Palier La sécurité sociale, Julien Damon et Benjamin Ferras

  • En 1219, Guillaume, seize ans, est envoyé en mission en Mongolie par son père, le seigneur de Ronquerolles. Il accompagne frère Barnard, qui mandaté par le Saint-Père, doit rencontrer l'épouse chrétienne de Gengis Khan, afin qu'elle s'allie avec les croisés contre les Sarrasins. Commence alors un long périple à travers la steppe où déferlent les hordes de Gengis. (A partir de 14 ans).

  • La photographie de groupe en classe constitue depuis le milieu du XIXe siècle une partie de la mémoire de l'école et de la société qu'elle représente. Cette image particulière, mise en scène d'une réalité institutionnelle, répétée au cours d'un rituel codifié, conservée ou non par les usagers, loin d'être monolithique et univoque, témoigne d'un monde extérieur à la famille, mais ayant sa place dans l'album familial. Cet ouvrage aborde "La photo de classe" comme un objet d'étude pouvant servir autant de mémoire que d'outil d'analyse.

  • Condition indispensable pour accéder aux mystères de la Franc-Maçonnerie : "être libre et de bonnes moeurs". Phrase énigmatique qui mérite d'être décryptée afin d'entrer sur un chemin dont ce livre précise des étapes majeures : vivre en fonction du devoir de liberté, affronter les épreuves, connaître la lumière, découvrir le coeur d'une loge, percevoir le sens de la création avec l'espor de bâtir un monde où, lorsque l'esprit règne, selon le Frère Montesquieu, il n'est besoin de lois.

  • Les révolutions arabes ont rendu plus visibles les résistances et déterminations des femmes. Mais, depuis des décennies déjà, de plus en plus nombreuses sont celles qui faisaient entendre leur voix. Pendant plusieurs années, des chercheuses en littérature et en sociologie, ainsi que des romancières, travaillant et vivant en Algérie, en France, au Maroc ou en Tunisie, ont étudié cette littérature porteuse d'espoir et de courage. Cet ouvrage propose ainsi un éclairage sur les textes, mais aussi les trajectoires de ces femmes qui, aujourd'hui, écrivent au Maghreb.

  • 1675. Matthew, jeune anglais, est devenu officier de marine pour fuir une société trop dure et contraignante. Lors d'une escale, il rencontre le capitaine Ryan, flibustier idéaliste qui tente d'établir une République dans son repaire des Caraïbes. Matthew y passera cinq ans en compagnie de l'équipage et d'une tribu d'Indiens Arawak vivant également sur cette île. Matthew connaîtra de nombreuses aventures mais trouvera-t-il enfin sa place sur cette île où l'on vit au ban du monde ?

  • Gigola

    Laure Charpentier

    • Fayard
    • 5 Janvier 2011

    Gigola, c´est le récit net et rapide d´une jeune garçonne à qui seules les femmes permettent d´exprimer sa « virilité ». Elle veut séduire, elle veut exploiter aussi, comme le plus âpre des proxénètes, comme le plus équivoque des gigolos. Gigola vit la nuit, s´habille en smoking, traite avec les souteneurs, se fait entretenir par des femmes riches et des prostituées. L´argent et l´alcool coulent à flots. Mais sa rencontre avec Alice, la distante, qui lui résiste pour mieux la dominer, annonce son terrible déclin. Imprimé en 1972 mais censuré dès sa parution, Gigola ne fera son entrée en librairie que trente ans plus tard (Fayard, 2002). Les temps ont changé, mais ce personnage, l'un des plus fascinants et dérangeants du Pigalle des années 60, n'a rien perdu de son sulfureux pouvoir d'attraction. Laure Charpentier a elle-même adapté son roman au cinéma, avec Lou Doillon dans le rôle titre.

empty