Michel Lessard

  • Une compositrice de jingles publicitaires en panne d'inspiration, un jeune étudiant en musique jazz et son disquaire, un chef d'orchestre détesté de son Konzertmeister, un ex-violoniste qui cherche à faire taire le « boucan dans sa tête », une muse qui s'abandonne corps et âme dans un set de musique électro, un violoncelliste reclus pour qui jouer n'est que douleur, et une femme qui trace l'inventaire musical et sonore d'une vie à mi-parcours.

  • Ce printemps, le magazine Continuité vous invite à revisiter la cabane à sucre ! Bien que les produits de l'érable se dégustent désormais à l'année, le temps des sucres reste fortement ancré dans les traditions printanières. Ce numéro explore les retombées d'une éventuelle entrée officielle du patrimoine acéricole dans le patrimoine immatériel du Québec. Il s'intéresse aussi à la production traditionnelle qui pourrait bientôt être remise en valeur par des appellations réservées. Le dossier suit également l'évolution du repas de cabane à sucre et l'intérêt qu'il suscite en gastronomie et dans le milieu de la recherche. Enfin, il est question de la place du patrimoine dans la mise en marché des produits de l'érable. Retrouvez aussi au sommaire des chroniques sur les vitraux, les fours à pain, la restauration de la cloche Marguerite-Michel de l'église de Saint-Denis-sur-Richelieu et le patrimoine et les inondations, entre autres.

  • La revue Nuit blanche récidive avec un second numéro printanier consacré à cartographier l'imaginaire québécois, région par région. Après un dossier sur le Saguenay-Lac-Saint-Jean (printemps 2018), voici un numéro porté par l'imaginaire de la Côte-Nord, ce « pays dans le pays ». De la taïga à la mer, des récits de voyages et de naufrages à Manikanetish de Naomi Fontaine, la région nourrit les écrits depuis longtemps. Pierre Rouxel offre une chronologie approfondie de près de 500 ans d'écrits nord-côtiers. Originaires de la région, Erika Soucy et Noémie Pomerleau-Cloutier se sont prêtées à un jeu épistolaire. Michel Pleau a écrit lui, un peu de poésie pour la poète innue Joséphine Bacon. Puis, Denys Lelièvre vous raconte Gilles Vigneault, alors que Jean-Yves Fréchette puise plutôt dans ses souvenirs du Séminaire Saint-Pie X de Hauterive, aujourd'hui devenu le Cégep de Baie-Comeau.

empty