Pascale Bouhénic

  • Chacun des 76 récits en vers de ce recueil est inspiré d'un « Que sais-je ? », puisé dans la bibliothèque de l'auteure qui les collectionne depuis toujours. Le tonus mental, Le peuple des abeilles, L'éducation des enfants difficiles, La douleur, La voyance, La vie en haute altitude, Les poètes français d'aujourd'hui...
    S'appropriant leur thématique, la condensant et la détournant, Pascale Bouhénic en fait ce qu'elle nomme un « récit en vers », où le savoir, le monde et le moi se mêlent savamment et délicieusement.
    Entre encyclopédie miniature et autoportrait, ces 76 textes sont autant de façons d'entrer dans un sujet, de s'y perdre, de s'y trouver et d'en sortir. Pour le plus grand plaisir du lecteur.

  • Marcel Cerdan, Jack Johnson, Gene Tunney, Max Schmeling, Daniel Mendoza, Georges Carpentier, Eugène Criqui, Jack La Motta sont les noms des boxeurs légendaires dont Pascale Bouhénic a choisi de raconter la vie en vers. Des vies que ce livre déplie en un défilé de figures tragiques et légères, en un Boxing parade.

  • Lorsqu'il fut de retour enfin met en scène une femme, dans un appartement à Paris. Ulysse, son compagnon, est parti depuis des années.
    La poussière s'accumule. Des bruits surgissent. Des visiteurs impromptus s'invitent. Une série de gestes s'inventent pour gagner sur le vide, occuper le terrain, l'explorer millimétriquement.
    Mais un jour, sans explication, Ulysse est de retour. Il remplit les lieux de façon si nouvelle qu'il semble presque les envahir, les déformer. Leurs jours sont comptés.

    Reprise de l'Odyssée d'Ulysse, du point de vue de la femme qui attend, Lorsqu'il fut de retour enfin est un livre subtil où l'autre tient dans notre quotidien une place qui nous échappe toujours.

empty