Les éditions de la courte échelle

  • Lorsque j''ai appris la mort d''Anna, il y a quelques semaines, ça ne m''a rien fait. Pas un pli. Moi, la famille... D''ailleurs, Anna était la tante de ma mère, pas la mienne, et j''avais d''autres chats à fouetter.
    Je venais de décider que je ne retournerais pas au collège à l''automne, que les filles, ça ne valait pas la peine, et que j''allais m''enfermer tout l''été dans ma chambre et naviguer sur Internet. Après? Je ne voyais pas d''après.
    Puis j''ai su que la vieille Anna m''avait légué une maison dans l'île aux Eiders. Alors, ça m'a rendu curieux, moi, cet héritage. Et j''ai décidé d''aller voir.

    Théo hérite d''une petite maison construite sur une île perdue au milieu du fleuve. C''est là qu''il rencontre Jade, une drôle de fille aux longs cheveux noirs qui traîne partout son vieil appareil photo. La maison est une bicoque en ruine et, aussitôt arrivé, Théo veut repartir. C''est compter sans la détermination de Jade.

    Quand elle était jeune, Charlotte Gingras disait que, plus tard, elle serait une artiste. Aujourd'hui, elle est écrivain et, l'été, elle se retire dans sa petite île au milieu du fleuve pour écrire et profiter de l'air marin. Ses romans La liberté? Connais pas. et Un été de Jade, publiés dans les collections Ado et Ado+, lui ont tous deux permis de recevoir le prestigieux Prix littéraire du Gouverneur général du Canada et sont traduits en plusieurs langues. Son roman La boîte à bonheur, paru dans la collection Mon Roman, lui a valu le prix du livre M. Christie.

  • Lorsque Tom s´envole pour le Grand Nord pour passer quelque temps avec son père qui s´y est installé, il ne se doute pas de l´aventure qui l´attend. Le voyage du jeune homme de 16 ans se transforme en effet en une expédition dangereuse. Tom risquera sa vie pour sauver celle de son père. Mais grâce à l´aide de Patte Bleue, un chien de légende tout droit sorti du froid, Tom trouvera l´amour et découvrira le secret de la beauté des choses.

  • Plutôt crever de chagrin que te laisser m'approcher. Mais je ne serai jamais trop loin, parce que je veux vous voir souffrir aussi. Vous l'avez bien cherché. Un matin, Nikkie trouve Amélie, sa meilleure amie, dans le lit de Scott, son amoureux. Folle de colère et de déception, Nikkie sent monter en elle des sentiments qui lui font peur... Elle veut faire payer les coupables! De son côté, Scott, qui aime toujours Nikkie, doit assumer les conséquences de ses actes. Quant à Amélie, elle subit le rejet, le mépris... Mais le temps passe, et Nikkie est partagée entre le désir de se venger et celui de tourner la page. Comment pourra-t-elle trouver la paix? Un besoin de vengeance, un roman où les passions se déchaînent, l'histoire d'un chagrin d'amour.

  • Natasha et son cousin Pierre passent les vacances de Noël chez leurs grands-parents en Floride. Bien vite, ils se font des amis. Pierre tombe amoureux de Maia tandis que Natasha séprend de Jeremy, si beau, si mystérieux. Mais les vacances prennent un drôle de tournant

  • La nuit dHalloween sera longue, très longue. Natasha et son cousin Pierre participent à un projet avec un groupe de Français qui font un séjour au Québec. À cette occasion, lécole organise un party monstre dont ils se souviendront longtemps. Natasha a un faible pour Didier, tandis que Pierre rêve dIsabelle. Mais que se cache-t-il derrière létrange passion dIsabelle pour lÉgypte ancienne?

  • Alex, un ami de Natasha et de son cousin Pierre, croit avoir été le témoin d'un meurtre par la fenêtre de sa chambre. Pourtant, les policiers appelés sur les lieux du crime n'ont découvert aucun cadavre. Pour lui, c'est une occasion de prouver ses talents de détective.
    Alexis a-t-il réellement vu Olivier Bronquard étrangler une jeune femme? Qui est Olivier? Un meurtrier ou un comédien de grand talent? Seuls Natasha et Pierre pourront aider Alex à élucider ce mystère. Un crime audacieux, une histoire où la fiction rencontre la réalité.

  • À lautre bout du wagon, une fille se lève, un bébé dans les bras, un sac à dos sur lépaule. Elle savance dans ma direction. Elle a les yeux luisants, les pommettes saillantes et une chevelure de jais, aussi raide que celle des petites filles chinoises. Elle doit avoir mon âge. La fille sarrête à ma hauteur, dépose son sac à dos sur la banquette en face de moi. Elle sassoit, toujours son bébé dans les bras, emmailloté dans une couverture de polar bleue. Elle ne me regarde pas. Elle le berce et chantonne: «Peu, peu, nipepessim, peu, peu, peu.» Lorsquelle reçoit par la poste le mystérieux carnet de sa mère, disparue deux ans plus tôt dans le Grand Nord, Viola décide de retrouver sa trace. Dans le train qui lemmène là-bas, elle rencontre Nashtash, une fille Innue de son âge, déjà mère dun petit bébé. Un monde les sépare, mais leurs destins se lient.

  • Natasha est follement amoureuse de Jean-Philippe Bilodeau et elle juge que tous les moyens sont bons pour attirer son attention. Régime de pamplemousses, mèche bleue, huile solaire, tout y passe.... Et rien n'y fait.... Jusqu'au jour où elle décide de jouer le tout pour le tout. Elle fugue.

    C'est là qu'elle se retrouve dans un grand hôtel de la ville, au beau milieu d'une fin de semaine noire. Mais le jeu tourne au cauchemar. Natasha regrettera ce coup de tête qui l'emmena loin de chez elle.
    Une aventure policière qui nous tient en haleine jusqu'à la toute dernière ligne.

    Plus de 45 000 exemplaires vendus.

  • Natasha, son cousin Pierre et leurs amis s'envolent vers Paris. Ils font la connaissance de Sarah, le mannequin vedette d'un célèbre couturier qui s'apprête à lancer son parfum. Mais des groupes néo-nazis rôdent dans les parages. Qui envoie des lettres de menace à Sarah? Que viennent faire les graffiti dans cette aventure? Qui aurait intérêt à faire sauter la boutique de la place des Victoires?
    Le mystère attire Natasha comme un aimant et elle sera servie à souhait. Elle mène son enquête dans une ville fascinante qu'on prend plaisir à découvrir en même temps qu'elle.

  • Marilou a perdu son frère. Depuis, elle porte en elle un lourd secret, une blessure qu'elle ne veut pas laisser guérir. Mais la vie continue. La vie à l'école, les histoires d'amitié et les histoires d'amour. Et si, peut-être, l'amour pouvait libérer Marilou de ce terrible secret...

  • Mon père ne blaguait pas lorsquil ma dit quil sadresserait à la justice pour mempêcher de voir Martin. Je ne lai jamais cru jusquà ce quil le fasse. Et quil nous soit interdit par un juge de nous voir jusquà notre majorité. À cause de laccident. Parce que Martin ma fait un tort irréparable, ont-ils décidé. Marie-Soleil et Paulette trouvent un journal intime dans la rue. Elles y découvrent lhistoire dÉlisabeth et de son amour impossible avec Martin. Elles nont quune idée en tête: découvrir qui est Élisabeth et laider à retrouver son amour perdu.

  • Jai presque quinze ans et je nai pas damis. Jhabite avec ma mère dans un demi-sous-sol, rue des Amélanchiers. La nuit, parfois, je me lève et je vais me planter devant le miroir au-dessus de la commode. Jenlève le grand t-shirt que je mets pour dormir. À la lumière de la veilleuse, jexamine mon corps qui pousse comme de la mauvaise herbe avec trop de jambes, trop de bras, des hanches maigres. Je ne le reconnais plus. Je ne touche à rien. Je me regarde grandir. Jai peur. Mirabelle vit seule avec sa mère, une femme blessée. Mais Mirabelle nen peut plus de toute cette douleur et de cette solitude. Elle étouffe. Comment faire pour souvrir à la vie quand elle semble si menaçante?

  • Paulette part en voyage à Toronto avec sa classe. Durant quatre jours, elle et sa bande se promènent dans la ville. Quatre jours de liberté....
    Évidemment, la visite de la ville ne se fera pas sans imprévus de toutes sortes. Comme la rencontre de Laurent, le plus beau des magnifiquement beaux gars. Paulette le trouve bien mystérieux. Et puis, il a lair plus vieux quelle. Tant mieux, cest ce quelle préfère!

    Quatre jours de liberté, un roman plein dhumour et de découvertes, un voyage passionnant qui restera pour toujours dans le cur de Paulette.

  • Je levai le menton en tournant légèrement la tête vers la gauche. Les taches de la veille avaient à peu près disparu. À la place, cernées par l´empreinte oblongue des lèvres d´Adrian, il y avait deux blessures parfaitement nettes, grosses comme des têtes d´allumettes. Je les tâtai. Elles étaient sèches. C´était étonnant. Pas une goutte de sang n´avait coulé sur mon cou.

    Dès leur rencontre, Léa et Adrian sont fascinés l´un par l´autre. Ils ont l´impression de se connaître depuis la nuit des temps. Tous deux sont différents et seuls, ont naturellement le teint pâle et se vêtent de noir, à la mode gothique. Pour la première fois de leur vie, ils se sentent bien. Cependant, un destin étrange les attend... Piercings sanglants, le roman d´un amour hors de l´ordinaire.

  • Marlon Lamontagne dépose l''aiguille du tourne-disque sur un vieux microsillon de jazz de son idole Jimmy Falcon, mort en 1960.
    Aussitôt, une étrange pulsion s''empare de lui. Il prend sa trompette et commence à jouer en même temps que Shadow Hill, le trompettiste du groupe. Synchronisation parfaite. Adrénaline au maximum. En transe, il poursuit, dépossédé de lui-même. Étourdi, il détache son instrument de ses lèvres et ouvre les yeux.
    Une enseigne lumineuse projette des flammes fantomatiques. Un rat éventré gît dans des déchets malodorants. Marlon n''est jamais venu ici, mais il reconnaîtrait l''endroit entre mille. New York, 1960....

  • Avril a seize ans et sa mère vient de mourir. C'est pourquoi la jeune fille doit quitter la petite ville minière où elle a toujours vécu, très loin au Nord, au milieu de la forêt et des lacs. On lui a trouvé une famille d'accueil, dans la Cité. Mais Avril ne peut supporter la vie dans une maison si étrangère pour elle. Et elle s'enfuit. Au hasard des rues, elle rencontre Érik, Florence et David. Quatre destins qui s'unissent pour sauver un rêve fou, celui d'un jardinier qui eut l'idée de planter une forêt au coeur du quartier pauvre de la Cité. Mais des promoteurs sans scrupules menacent de détruire cette forêt. Comment peut-on poursuivre un rêve quand on compte pour si peu devant la volonté des décideurs de la Cité...

empty