VisiMuZ Editions

  • Sur l'eau, de Guy de Maupassant, est à la fois un classique de la littérature française et un récit de voyage exceptionnel d'une croisière à la voile en 1888. Maupassant avait acheté ce voilier en 1886 grâce au succès de son roman Bel-Ami, paru en 1885.

    L'édition de VisiMuZ renoue avec l'esprit de l'époque à laquelle cette nouvelle a été écrite. Elle est illustrée par les tableaux des artistes contemporains de Maupassant ou légèrement postérieurs. Boudin, Monet, Renoir, Guillaumin, Raffaëlli, Signac, Van Rysselberghe, Cross, Lebasque, Maufra, Vallotton, Vuillard ont vécu et peint sur les lieux que Maupassant nous décrit avec toute sa verve et son talent. Ils nous permettent de nous replonger avec plaisir dans cette période de grands bouleversements.

    Nous avons choisi, pendant quelque temps, d'offrir ce livre, afin de permettre à nos lecteurs d'apprécier et de faire connaître le travail de VisiMuZ Éditions, référence du livre numérique Beaux-Arts.

  • « L'avènement de Voltaire à la royauté morale ne date ni de la Henriade, ni de Charles XII, ni de Zaïre, ni du Siècle de Louis XIV, ni même de sa tragédie de Mahomet; il date de son installation à Ferney. C'est à partir de ce moment que, renonçant à sa vie purement littéraire, se faisant à la fois agriculteur, manufacturier, commerçant, armateur, etc., il devient « le roi Voltaire ». Ses grandes oeuvres ne seront pas des livres, mais des actions, et il fera faire au genre humain tout entier un pas immense dans les voies de la justice et de la lumière. Le sentiment populaire et même la haine de ses ennemis ne s'y sont pas trompés : ils l'ont appelé, avec admiration ou colère, le patriarche de Ferney; ce nom lui restera [...] »
    Ainsi commence le livre d'Eugène Noël, consacré à la vie et à l'oeuvre de Voltaire à Genève (1755-1758) et à Ferney (1758-1778).
    Durant ce que beaucoup appellent son règne, Ferney passa de 150 à 1200 habitants. C'est à Ferney que Voltaire écrivit le Traité sur la tolérance (1763), le Dictionnaire philosophique (1764). C'est là qu'il défendit les Calas, Sirven, Lally, le chevalier de la Barre. C'est là qu'il mit en application dans la cité, sa cité, les idéaux des Lumières. C'est de là qu'il partit en 1778, pour mourir finalement à Paris.
    Superbement illustrée par Emmanuel Triau, notre édition permet de découvrir la vie du grand homme comme si l'on se trouvait au quotidien à ses côtés, dans les joies, les peines, les succès et les épreuves, témoins privilégiés de sa force de caractère, sa puissance de travail, sa lucidité, son humour et sa roublardise aussi.
    Mais c'est aussi la découverte de son refuge, ce Ferney qu'il avait créé : « Tout y peignait l'abondance, l'hospitalité, le goût des arts; mais tout y était simple. Était-on dans une ferme ? était-on chez un prince ? on ne l'aurait su dire. Ce qu'il y avait de certain, c'est qu'on était dans un lieu unique au monde. » avait conclu l'auteur.
    Le lecteur en ressort abasourdi par la pertinence et l'actualité de la pensée de M. de Voltaire.

  • The Venetian Painters of the Renaissance Nouv.

    The Venetian Painters of the Renaissance by Bernard Berenson (1865-1959) is the first essay in a four-volume series on Italian painters of the Renaissance and after. This set has become a classic reference work. It is often referred to as the "four gospels". These books have established the international reputation of their author. Unlike the prevailing conceptions at the time, Berenson establishes a dialogue between the works of art and the viewer. This famous work first appeared in the English language in 1895. Critics were unanimously favourable.
    It is a monumental work. These texts open the world to their readers. Louis Gillet of the `Académie française' (French Academy) wrote to the author in 1908: "It is perhaps the greatest service you have rendered to the history of art, to have defined better than any another critic the personality of the different schools, for having distinguished, alongside the Florentine school, the special physiognomy of the Umbrian schools, and alongside Venice, the face of the Northern school; to have characterized the different geniuses, to have more precisely than any other delineated the map." Louis Gillet then translated the work into French.
    In this first volume dedicated to Venice, the reader discovers or rediscovers the painters of the Quattrocento and of the following centuries. The author gives them unity. For undoubtedly the first time in the history of art, he gives us a synthetic and global vision of these painters in their world and their time.

  • L'édition VisiMuZ d'Alfred SISLEY est un nouveau type de monographie, alliant textes originaux, informations pointues, et une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.



    · Elle se base d'abord sur les écrits de Théodore Duret et Gustave Geffroy, amis et contemporains de l'artiste, qui sont des témoignages irremplaçables sur la vie et l'oeuvre d'Alfred Sisley. Théodore Duret est l'auteur de l'Histoire des peintres impressionnistes.
    Écrivain, critique d'art, collectionneur, mécène, ami des peintres, qui mieux que lui peut nous décrire de l'intérieur la vie d'Alfred Sisley ? Gustave Geffroy, co-fondateur de l'académie Goncourt, écrivain et critique d'art, ami de Sisley, a une vision érudite, fine et précise sur l'oeuvre de son ami.


    · Sur ces bases solides, un important travail de recherche bibliographique a permis d'ajouter de nombreux témoignages de contemporains ainsi que des articles de presse de cette époque. Les travaux plus récents ont été également pris en compte ainsi que les évolutions du marché de l'art.


    · Contrairement aux éditions classiques qui présentaient 30 à 60 oeuvres pour illustrer le propos, cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 200 photos de tableaux, insérées dans l'ouvrage au moment où les auteurs les évoquent dans le texte. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.


    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie qui, avec l'équivalent de 423 pages (dont 209 de planches), est une référence pour l'artiste. C'est aussi la première monographie sur Sisley publiée depuis plus de 10 ans en France.


    En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique.


    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :


    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.




  • Ce livre est à la fois une biographie et une présentation de l'oeuvre de Camille Pissarro (1830-1903).
    Pissarro est d'abord l'aîné des impressionnistes, le peintre de la campagne, celui des quais et des ports, celui de Paris. Il est aussi l'admirateur de Millet et Manet, l'ami de Cézanne, Monet et Gauguin, le chercheur infatigable, qui n'a cessé d'innover, qui a embrassé un temps le divisionnisme de ses cadets Seurat et Signac. Il est enfin à la fois Français et Danois, né et ayant grandi aux Caraïbes, le père d'une famille d'enfants tous artistes, et un anarchiste convancu. Il y a tant à raconter sur cette vie souvent difficile, et toujours très riche.
    L'édition VisiMuZ de PISSARRO est un nouveau type de monographie, alliant textes originaux, anecdotes, et une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.
    La première édition de ce texte parut en 1924. L'auteur Adolphe Tabarant a connu le peintre de 1890 à 1903, ce qui rend ses observations très vivantes. Proche des impressionnistes et de tous les critiques et admirateurs qui gravitaient autour, il est le premier à avoir écrit une monographie précise sur l'artiste.
    Nous avons repris le texte original dans son intégralité, et parfois rétabli une réalité de la vie privée occultée par la pudeur de l'époque. Nous avons naturellement actualisé les possesseurs des tableaux. Nous avons aussi ajouté quelques notes qui nous semblaient nécessaires.
    L'édition originelle comprenait 40 illustrations hors-texte. Cette édition comprend plus de 280 reproductions d'oeuvres de l'artiste, afin de mieux comprendre à la fois son travail et son cheminement. On pourra juger de la richesse et la diversité de sa production sur 50 ans de vie artistique. Pour chacune des reproductions, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une monographie qui, avec l'équivalent de 480 pages (dont 280 de planches), est une référence pour l'artiste. C'est aussi la première monographie sur Pissarro publiée depuis longtemps en France.
    o En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique.
    o Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de choisir un livre numérique :
    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Toulouse-Lautrec

    Theodore Duret

    Cette nouvelle monographie consacrée à Toulouse-Lautrec est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre d'Henri de Toulouse-Lautrec. L'édition VisiMuZ est une réalisation originale et innovante, alliant textes, informations pointues, et une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.


    Elle se base d'abord sur la biographie écrite par Théodore Duret, contemporain et proche de l'artiste, témoignage irremplaçable sur la vie et l'oeuvre d'Henri de Toulouse-Lautrec. Théodore Duret est aussi l'auteur de l'Histoire des peintres impressionnistes, et de monographies sur Manet, Van Gogh, Sisley, également parues chez VisiMuZ. Écrivain, critique d'art, collectionneur, mécène, ami des peintres, il a écrit une biographie vivante, complète, resituant de nombreuses oeuvres au sein de la vie de l'artiste.
    Sur ces bases solides, VisiMuZ a réalisé un important travail de recherche bibliographique qui a permis de retrouver les tableaux, dessins, estampes et affiches évoqués par l'auteur, et d'ajouter leur reproduction.
    Contrairement aux éditions classiques qui présentaient 30 à 60 oeuvres pour illustrer le propos, cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 200 photos de tableaux, insérées dans l'ouvrage au moment où les auteurs les évoquent dans le texte. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie qui, avec l'équivalent de 454 pages (dont 216 de planches), est une référence pour l'artiste.
    En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :

    disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Vallotton

    Charles Fegdal



    Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre de Félix Vallotton (1865-1925).
    Retrouvez les paysages, les natures mortes, les nus, les couchers de soleil, les xylographies, du plus Français des Suisses, et vice-versa.
    L'auteur a connu l'artiste, puis s'est lié d'amitié avec sa veuve et ses beaux-enfants. L'édition originale de cet ouvrage est parue en 1931, 6 ans après la mort de Vallotton. À sa sortie, les critiques lui avaient tressé des louanges. Plus récemment en 2005, Marina Ducrey, auteur du catalogue raisonné de l'artiste, l'a commenté également en termes flatteurs. Elle en dit par exemple : « Aussi trace-il de Vallotton un portrait incisif, émaillé de quelques-uns de ses mots devenus légendaires. Il établit et analyse sa modernité, par opposition à l'étiquette de réactionnaire qui lui a été fréquemment accolée. »
    Ce texte, indispensable pour qui veut mieux connaître Félix Vallotton, était indisponible depuis très longtemps. L'édition enrichie de VisiMuZ rajoute au texte de très nombreux commentaires sur les éléments de la vie de l'artiste découverts depuis, de nombreuses anecdotes relatives à ses oeuvres, et plus de 230 photos de tableaux, dessins ou estampes, agrandissables en plein écran par simple-tap.
    Pour chacun, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « beaux-arts » pour un budget très raisonnable.

  • Raphaël

    Henri Focillon

    Cette nouvelle monographie consacrée à Raphaël vous permet de découvrir l'artiste dans son environnement historique et géographique. D'Urbino à Florence, de Florence à Rome, Raphaël a mis son talent et sa gloire au service des plus grands. L'édition VisiMuZ est une réalisation originale et innovante, alliant textes, informations pointues, et une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.

    Elle se base d'abord sur la biographie écrite par Henri Focillon, célèbre historien de l'art, professeur au collège de France, représentant de la France à la Société des Nations (avec Paul Valéry). Il était considéré par tous comme « un pédagogue hors pair ». Son Raphaël est à la fois érudit, brillant, et jubilatoire.
    Sur ces bases solides, VisiMuZ a réalisé un important travail de recherche bibliographique qui a permis de retrouver les tableaux évoqués par l'auteur, la plupart alors cités sans être illustrés, et d'ajouter leur reproduction. À la place des 24 reproductions des éditions antérieures de ce texte historique, cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 140 photos de tableaux, dessins, gravures, insérées dans l'ouvrage au moment précis où l'auteur évoque l'oeuvre dans le texte. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie qui, avec l'équivalent de 345 pages (dont 143 de planches), est une référence pour l'artiste.
    En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique. Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    o disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    o adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    o agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    o création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    o constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Ce livre est à la fois une biographie (la vie) et une étude de l'oeuvre de Paul Cézanne (1839-1906).



    Retrouvez les périodes romantiques, impressionnistes, constructives et synthétiques du plus décriéé et du plus admiré des peintres ! Retrouvez les différentes toiles de l'Estaque, de la Sainte-Victoire, des Joueurs de cartes, les portraits d'Hortense, la vie autour de Paris (Auvers-sur-Oise, Fontainebleau, Melun, etc.) et à Aix-en-Provence avec plus de 220 tableaux disséminés dans le monde entier !
    Georges Rivière (1855-1943), l'auteur, était un écrivain et un critique d'art influent pendant près de 70 ans. Il a connu personnellement Renoir et Cézanne lors de la décennie impressionniste (1874-1886). Ami de Cézanne dès 1877, il deviendra encore plus proche de sa famille quand sa fille René épousera Paul junior en 1913, quelques années après la mort de l'artiste. Les familles Rivière, Renoir et Cézanne étaient très liées et la biographie que Georges Rivière nous a laissée de l'artiste ne pouvait puiser à de meilleures sources que celles auprès desquelles il s'est documenté.
    L'édition originelle de ce livre était parue en 1933. L'édition enrichie de VisiMuZ rajoute au texte de très nombreux commentaires sur les éléments de la vie de l'artiste découverts depuis, de nombreuses anecdotes relatives à ses oeuvres, et plus de 220 photos de tableaux, dessins ou estampes, agrandissables en plein écran par simple-tap.
    Pour chacun, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « beaux-arts » et une biographie de référence. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    En replaçant les tableaux dans le contexte global de l'oeuvre de l'artiste, en faisant comprendre au lecteur l'évolution artistique du peintre, VisiMuZ rend sa biographie plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :

    disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette.
    création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    constitution d'une bibliothèque « beaux-arts » pour un budget très raisonnable.



  • Les peintres vénitiens de la Renaissance est le premier tome d'un essai (en quatre volumes) de Bernard Berenson (1865-1959) sur les peintres italiens de la Renaissance et après. Cet ensemble est devenu une référence classique. On a coutume de le citer en parlant des « quatre évangiles ». Ils ont consacré la réputation internationale de leur auteur. À l'opposé des conceptions qui prévalaient à l'époque, Berenson a fait dialoguer les oeuvres avec le point de vue du spectateur sur l'oeuvre. Cet ouvrage fameux est paru d'abord en langue anglaise en 1895. La critique a été unanime.
    C'est « une somme ». Ces textes ouvrent le monde à leurs lecteurs. Louis Gillet, de l'Académie française, écrivait à l'auteur dès 1908 : « C'est peut-être le plus grand service que vous avez rendu à l'histoire de l'art, que d'avoir défini mieux qu'aucun autre critique la personnalité des différentes écoles, d'avoir distingué à côté de l'école florentine, la physionomie spéciale des écoles ombriennes, et à côté de Venise, la figure de l'école du Nord ; d'en avoir caractérisé les différents génies, d'en avoir plus précisément qu'aucun autre délimité la carte. ». Louis Gillet a ensuite réalisé la traduction en français.
    Dans ce premier tome dédié à Venise, l'auteur nous fait découvrir ou retrouver les peintres du quattrocento et des siècles suivants. Il leur a conféré une unité. Pour la première fois sans doute dans l'histoire de l'art, il nous donne une vision synthétique et globale de ces peintres dans leur monde et leur époque.
    Retrouvez Carpaccio, les Bellini, Giorgione, Titien, Lotto, Palma, Tintoret, Véronèse... Poursuivez le voyage jusqu'à Tiepolo. Découvrez les spécificités de l'école de Venise, de ses valeurs, l'origine de sa peinture, le pourquoi de ses charmes.
    Maintes fois réédité ensuite, illustré de 104 reproductions noir et blanc en fin d'ouvrage, ce premier tome n'était plus disponible en français depuis plus de soixante ans.
    L'édition numérique de VisiMuZ est donc doublement une première : première édition numérique de ce livre en français, mais aussi première édition incluant des reproductions en couleur des tableaux cités par l'auteur.
    Un livre indispensable, pour les amateurs d'art, les étudiants, les professionnels des musées et du marché de l'art, mais d'abord pour tous les amoureux des trésors de Venise.



  • Les peintres florentins de la Renaissance est le deuxième tome d'un essai (en quatre volumes) de Bernard Berenson (1865-1959) sur les peintres italiens de la Renaissance et après . Cet ensemble est devenu une référence classique. On a coutume de le citer en parlant des « quatre évangiles ». Ils ont consacré la réputation internationale de leur auteur. À l'opposé des conceptions qui prévalaient à l'époque, Berenson a fait dialoguer les oeuvres avec le point de vue du spectateur sur l'oeuvre. Cet ouvrage fameux est paru d'abord en langue anglaise en 1895. La critique a été unanime.
    Louis Gillet, de l'Académie française, écrivait à l'auteur dès 1908 : « C'est peut-être le plus grand service que vous avez rendu à l'histoire de l'art, que d'avoir défini mieux qu'aucun autre critique la personnalité des différentes écoles, d'avoir distingué à côté de l'école florentine, la physionomie spéciale des écoles ombriennes, et à côté de Venise, la figure de l'école du Nord ; d'en avoir caractérisé les différents génies, d'en avoir plus précisément qu'aucun autre délimité la carte. ». Louis Gillet a ensuite réalisé la traduction en français.
    Dans ce deuxième tome dédié à Florence, l'auteur nous fait découvrir ou retrouver les peintres qui ont façonné Florence. Retrouvez Giotto, Masaccio, Fra Angelico, Botticelli, Filippo Lippi, Verrocchio, Léonard, Michel-Ange...
    Berenson expose aussi et développe sa fameuse théorie des « valeurs tactiles » et des valeurs de mouvement » qui a transformé l'oeil de tous ceux qui l'ont découverte.
    Maintes fois réédité ensuite, illustré de 138 reproductions noir et blanc en fin d'ouvrage, cet ouvrage n'était plus disponible en français depuis plus de soixante ans.
    L'édition numérique de VisiMuZ est donc doublement une première : première édition numérique de ce livre en français, mais aussi première édition incluant des reproductions en couleur des tableaux cités par l'auteur.
    Un livre indispensable, pour les amateurs d'art, les étudiants, les professionnels des musées et du marché de l'art, mais d'abord pour tous les amoureux de Florence et de la Renaissance.



  • Les peintres de l'Italie du Centre est le troisième tome d'un essai (en quatre volumes) de Bernard Berenson (1865-1959) sur les peintres italiens de la Renaissance et après. Cet ensemble est devenu une référence classique. On a coutume de le citer en parlant des « quatre évangiles ». Ils ont consacré la réputation internationale de leur auteur. À l'opposé des conceptions qui prévalaient à l'époque, Berenson a fait dialoguer les oeuvres avec le point de vue du spectateur sur l'oeuvre. Cet ouvrage fameux est paru d'abord en langue anglaise en 1895. La critique a été unanime.
    Louis Gillet, de l'Académie française, écrivait à l'auteur dès 1908 : « C'est peut-être le plus grand service que vous avez rendu à l'histoire de l'art, que d'avoir défini mieux qu'aucun autre critique la personnalité des différentes écoles, d'avoir distingué à côté de l'école florentine, la physionomie spéciale des écoles ombriennes, et à côté de Venise, la figure de l'école du Nord ; d'en avoir caractérisé les différents génies, d'en avoir plus précisément qu'aucun autre délimité la carte. ». Louis Gillet a ensuite réalisé la traduction en français.
    Cet ouvrage est dédié à Sienne, à la Toscane méridionale et à l'école ombrienne. L'ouvrage ouvre avec Duccio et se termine avec Raphaël. Il analyse et relie de nombreux peintres, de Simone Martini aux Lorenzetti, de Piero della Francesca à Signorelli, de Pinturricchio au Pérugin.
    Berenson nous met au coeur du sentiment artistique, disséquant « illustration » et « décoration ». Maintes fois réédité ensuite, alors illustré de 81 reproductions noir et blanc en fin d'ouvrage, cet ouvrage n'était plus disponible en français depuis plus de soixante ans.
    L'édition numérique de VisiMuZ est donc doublement une première : première édition numérique de ce livre en français, mais aussi première édition incluant 98 reproductions en couleur des tableaux cités par l'auteur.
    Un livre indispensable, pour les amateurs d'art, les étudiants, les professionnels des musées et du marché de l'art, mais d'abord pour tous les amoureux de l'art de la Renaissance.

  • Paul Guigou (1834-1871), peintre marseillais mort trop jeune, étail-il un peintre provençal, comme il y eut des écoles normandes, bretonnes ou lyonnaises. N'était-il point plutôt tout simplement un grand peintre, dont la mort a interrompu brutalement la carrière prometteuse. Il est présent dans les collections du musée d'Orsay, de la Natioal Gallery of Art à Washington, du Boston Museum of Fine Arts, de l'Art Institute à Chicago, et dans la plupart des musées français, et reste néanmoins méconnu. La dernière exposition lui rendant hommage a eu lieu en 2004-2005. Depuis rien, sinon une activité soutenue sur le marché de l'Art, parfois spéculative.
    Cet ouvrage remet en lumière les sources historiques sur Guigou entre 1900 et 1927, puis après quelques compléments, montre une exposition thématique des peintures de Guigou. Elle permet d'apprécier ses différentes visions de la lumière du Midi. Ses thèmes de prédilection sont tous abordés : les arbres, les rochers, les routes, la Durance, la Crau et la Camargue, la mer, l'Estaque, Marseille, ainsi que ses points communs avec Monet, Renoir, Sisley, Cézanne, Hodler.
    Cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 100 photos de tableaux insérées dans l'ouvrage. En replaçant les tableaux, sculptures et dessins au coeur de la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique. VisiMuZ vous fait partager la vie dans l'oeuvre et les oeuvres dans la vie de l'artiste. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie de référence pour l'artiste.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    . disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    . adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    . agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    . création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    . constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.




  • o Gustave Geffroy était l'ami de Monet depuis 35 ans quand il a écrit la biographie de l'artiste. Elle a créé l'évènement lors de sa première parution en 1922 et est restée la base de tous les écrits ultérieurs. La plupart des notices des musées et des maisons de vente puisent leur information dans le « Geffroy ».


    o Le livre numérique que nous publions est à la fois identique et différent de l'édition originale. Tout en respectant le texte originel, nous avons profité des atouts du numérique pour insérer les tableaux à l'endroit où l'auteur les évoque. Cela change l'expérience de lecture, et l'enrichit considérablement comme vous vous en rendrez compte très vite.


    o Au lieu de 54 illustrations dans l'édition papier, ce sont près de 400 reproductions en couleurs de tableaux qui se trouvent dans cette édition enrichie. VisiMuZ vous fait rentrer dans la vie et l'oeuvre de Monet. Nous vous convions à la découverte d'un texte riche et plaisant, mais aussi à une véritable exposition virtuelle. Découvrez les tableaux des différentes époques de la vie de l'artiste, agrandissez-les en plein écran (voire plus) !


    o Ce premier tome couvre la période allant de la naissance de l'artiste à 1889, donc la période des Salons, l'épopée impressionniste, les séjours et les tableaux des années 80 en Normandie, à Bordighera, Belle-Île, Antibes, la Creuse, ... Le deuxième tome va de 1890 à la mort de l'artiste en 1926.

    VisiMuZ rend ainsi la biographie de référence de Claude Monet encore plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    - disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    - adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    - agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    - création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    - constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.




  • Mais que faisaient tous ces hommes et ces femmes agités qui ont fait leur apparition en l'espace de quelques années sur les tableaux à la Renaissance ? On s'était habitué aux histoires du Nouveau Testament, on en connaissait quelques-unes de l'Ancien, et tout à coup des nouveaux venus ont envahi l'espace pictural. Jupiter, Junon, et autres Apollon, Diane et Vénus avaient disparu vers l'an 300. Mais là, ils sortaient de leur exil et peuplaient les peintures.


    Que venaient-ils nous dire et pourquoi ?


    Le but de cet ouvrage est de rapprocher ces légendes des dieux du mont Olympe, des tableaux qui les évoquent. Nous souhaitons permettre aux amateurs d'art, aux visiteurs de musée d'être touchés par des scènes dont les personnages leur sont parfois méconnus. Les dieux grecs, devenus ensuite latins, avaient un avantage. Ils étaient, avec toutes leurs qualités et leurs défauts, profondément humains, et leurs aventures racontaient de belles histoires.

    Alors le but sera atteint si, devant ces tableaux, vous vous sentez touchés par les aventures des protagonistes, et par les trésors d'invention et d'imagination des artistes qui ont su, sur la surface plane du tableau, synthétiser leur histoire en une scène.
    223 tableaux de Botticelli, Mantegna, Giorgione, Léonard, Raphaël, Corrège, Titien, Tintoret, Véronèse, Cranach, Rubens, Poussin, Lorrain, Tiepolo, Boucher, etc. avec les textes originels des mythes mis en regard des tableaux. Pour les plus connus de ces derniers, un commentaire rappelle les circonstances de leur création et les liens avec leurs commanditaires célèbres.

    Des histoires vues depuis la Renaissance, les ères maniériste, baroque et rococo. On y voit que la mythologie sert aussi les intérêts des peintres et de leurs commanditaires, quand pouvoirs temporel et spirituel se défient.


    On y croise les manifestations des différents péchés capitaux, et au détour d'une phrase, on retrouve par exemple le sens de l'expression « sous l'égide de » ou « la cuisse de Jupiter », l'origine de la Grande Ourse, celle des satellites de Jupiter, du fil d'Ariane, ou des couronnes de laurier.

    En replaçant les tableaux et les textes dans les thèmes mythologiques, VisiMuZ rend la lecture plus attrayante et pédagogique. Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    o disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    o adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    o agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    o création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    o constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Anders Zorn (1860-1920) est un peintre fascinant à plus d'un titre. À la fois paysan de Dalécarlie (Suède) et familier des grands de ce monde de part et d'autre de l'Atlantique, peintre adulé de son vivant, peu connu du grand public mais très recherché par les collectionneurs.
    Sa peinture comporte essentiellement deux volets : les portraits qui lui ont apporté l'aisance, voire la richesse, mais surtout les nus au naturel, dans la nature ou dans son chalet, qui étaient son plaisir et dans lesquels son talent donne sa pleine mesure.
    Nous vous proposons de découvrir cette partie la plus intime de son oeuvre. L'ouvrage comprend d'abord une biographie succincte, pour découvrir l'homme. Il est suivi d'un article de son ami peintre Arvid Nyholm, pour mieux le comprendre comme homme et comme artiste, suivi d'une liste de ses aquarelles et de ses peintures de nus, par ordre chronologique, illustrant son évolution sur trente-cinq ans. Il est complété par un article de l'historien Henri Focillon, qui dépeint le graveur exceptionnel et le replace dans une perspective historique. Cet article est suivi de la liste de ses gravures de nus, également par ordre chronologique.

    Cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 150 photos (130 dans la 1re édition en 2017, puis 150 en juillet 2020) de tableaux et estampes insérées dans l'ouvrage. En replaçant les oeuvres au coeur de la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique. Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie de référence pour l'artiste.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    . disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    . adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    . agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    . création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    . constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Les peintres de l'Italie du Nord est le dernier tome d'un essai (en quatre volumes) de Bernard Berenson (1865-1959) sur les peintres italiens de la Renaissance et après. Cet ensemble est devenu une référence classique. On a coutume de le citer en parlant des « quatre évangiles ». Ils ont consacré la réputation internationale de leur auteur. À l'opposé des conceptions qui prévalaient à l'époque, Berenson a fait dialoguer les oeuvres avec le point de vue du spectateur sur l'oeuvre. Cet ouvrage fameux est paru d'abord en langue anglaise en 1895. La critique a été unanime.
    Louis Gillet, de l'Académie française, écrivait à l'auteur dès 1908 : « C'est peut-être le plus grand service que vous avez rendu à l'histoire de l'art, que d'avoir défini mieux qu'aucun autre critique la personnalité des différentes écoles, d'avoir distingué à côté de l'école florentine, la physionomie spéciale des écoles ombriennes, et à côté de Venise, la figure de l'école du Nord ; d'en avoir caractérisé les différents génies, d'en avoir plus précisément qu'aucun autre délimité la carte. ». Louis Gillet a ensuite réalisé la traduction en français.
    Cet ouvrage est dédié aux écoles de Vérone, de Bologne, de Ferrare, de Milan et de Lombardie, de Brescia et de Parme. Il analyse et relie de nombreux peintres, certains très célèbres (Mantegna, Cosmè Tura, Léonard de Vinci, Corrège, Parmesan) et d'autres beaucoup moins.
    Berenson nous met au coeur du sentiment artistique, disséquant l'influence de l'antique, l'évolution des portraits et paysages, le concepts de «joli» et d'expression en art. Maintes fois réédité, alors illustré de 80 reproductions noir et blanc en fin d'ouvrage, cet ouvrage n'était plus disponible en français depuis plus de soixante ans. L'édition numérique de VisiMuZ est donc doublement une première : première édition numérique de ce livre en français, mais aussi première édition incluant 99 reproductions en couleurs des tableaux cités par l'auteur.
    Un livre indispensable, pour les amateurs d'art, les étudiants, les professionnels des musées et du marché de l'art, mais d'abord pour tous les amoureux de l'art de la Renaissance.

  • o Pour que vous soyez acteur de votre visite au musée d'Orsay, pour rendre celle-ci plus riche et plus réussie,
    o pour visiter à votre guise en fonction du temps que vous avez et selon l'itinéraire que vous souhaitez,
    o pour éviter de sortir du musée en étant frustré de ne pas avoir vu ce que vous auriez aimé voir,
    emportez votre guide du musée d'Orsay sur votre tablette.
    Il vous permet de préparer votre visite, il est votre compagnon en face des tableaux, il vous apporte informations et anecdotes , et vous permet de retour chez vous de prolonger ces moments de plaisir.
    Le musée d'Orsay est le musée le plus important du monde pour la peinture entre 1848 et 1914. Retrouvez les tableaux de plus de 70 peintres mais aussi les liens d'amitié, les influences qu'ils ont eus les uns sur les autres, celles entre les lieux et les personnes qu'ils ont dépeints, chacun avec sa personnalité et son tempérament. 700 tableaux évoqués, plus de 360 tableaux illustrés, avec des reproductions agrandissables en plein écran (et plus pour étudier un détail), aucun livre papier ne vous donne une telle richesse d'information.
    Ce guide VisiMuZ vous donne une vision d'ensemble de la peinture dans tous les coins et recoins du musée. Il est nomade, rapide à télécharger, ne nécessite ensuite aucune connexion.
    Les livres numériques beaux-arts de VisiMuZ sont innovants, complets, simples, pratiques. Nativement numériques, ils profitent pleinement des avantages du support (navigation intuitive, recherche textuelle, police adaptée à la vue du lecteur, annotations, etc.)



  • Outre-mer ou Notes sur l'Amérique est le résultat du voyage de huit mois qu'a accompli Paul Bourget (1852-1935) en 1893-1894 autour des États-Unis. Sa réputation comme écrivain français lui a alors ouvert toutes les portes. De ces aventures, alliées à sa curiosité naturelle et son esprit d'analyse, Bourget nous a rapporté ce voyage initiatique passionnant, déroutant parfois, qui nous dit tant à la fois sur l'Amérique et sur notre propre histoire.
    Paul Bourget a été élu à l'Académie française le 31 mai 1894, juste avant de finir de rédiger puis publier son récit. Le style de Bourget s'inscrit dans une lignée qui passe par Stendhal et continue avec Paul Morand et Michel Déon.
    L'édition de VisiMuZ renoue avec l'esprit de l'époque à laquelle ce récit a été écrit. Nous avons sélectionné pour l'illustrer plus de 80 tableaux d'artistes américains contemporains de Paul Bourget. Nous découvrons au fil des pages les impressionnistes américains, certains membres de l'Hudson River School, des Ten American Painters, de l'Aschcan School, comme une exposition virtuelle qui accompagne la prose alerte de l'auteur, et nous plongent avec plaisir dans ces périodes de grands bouleversements.
    Nous sommes heureux, chez VisiMuZ Éditions, référence du livre numérique Beaux-Arts, de permettre ainsi à nos lecteurs de déguster la prose de Paul Bourget en admirant les chefs-d'oeuvre des écoles américaines de cette période.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    o disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    o adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    o agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    o création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    o constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

  • Cette nouvelle monographie consacrée à Amedeo Modigliani est une réalisation originale et innovante, alliant textes, informations pointues, ainsi qu'une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.
    En replaçant les tableaux, sculptures et dessins au coeur de la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique. VisiMuZ vous fait partager la vie dans l'oeuvre et les oeuvres dans la vie de l'artiste.
    Pendant très longtemps, la vie et l'oeuvre de Modigliani furent occultés par la légende, née peu après sa mort. Il fallut attendre la fin des années 90 et la révélation d'archives longtemps inconnues pour pouvoir dégager la vraie personnalité de Modigliani. Cette monographie se base sur les catalogues raisonnés de l'oeuvre de l'artiste, et sur une bibliographie importante. Nous nous sommes vite rendus compte que la matière accumulée nécessitait de réaliser deux tomes. Ce premier tome couvre la période 1884-1916.
    Cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 150 photos de tableaux, sculptures et dessins, insérées dans l'ouvrage au moment où les auteurs les évoquent dans le texte. Pour chacune, les dimensions, la localisation (musée, collection) sont précisées. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie de référence pour l'artiste.
    En replaçant les tableaux dans la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :

    disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    agrandissement des photos pour mise en valeur des détails, et tableaux mis en valeur, encadrés par la tablette,
    création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.



  • Titien

    Maurice Hamel

    Dans toute l'histoire de la peinture, est-il un peintre dont la gloire a égalé celle du Titien ? Cent ans après sa mort, André Félibien rapportait déjà l'anecdote suivante :
    « Le Titien étant occupé à faire le portrait de Charles-Quint, laissa tomber un de ses pinceaux; l'Empereur daigna le ramasser et le lui rendre. Vivement touché de cette marque d'honneur, ce grand peintre dit à l'Empereur en se prosternant : "Sire, je ne suis pas digne d'avoir un serviteur tel que vous", à quoi Charles-Quint répartit : "Le Titien mérite d'être servi par des Césars". »
    Le texte étudie tous les aspects de la vie et l'oeuvre du Titien durant sa longue vie. Depuis ses débuts avec Bellini, Giorgione et Palma, le lecteur découvre les premières compositions mythologiques et religieuses, les liens de l'artiste avec les Gonzague (Ferrare), les D'Este (Mantoue), les Farnese (et la cour papale), ses relations avec Charles-Quint, puis ses liens avec la cour d'Espagne et Philippe II, jusqu'à sa mort à Venise à près de 90 ans.
    L'édition de VisiMuZ utilise tous les avantages du numérique. Elle compte 162 reproductions d'oeuvres, agrandissables en plein écran, sur votre tablette. Les tableaux sont insérés au sein du texte, à l'endroit où l'auteur les évoque. L'ouvrage est complété d'un catalogue des peintures localisées (en 2017) par musée et d'une table interactive des illustrations. Un diaporama des oeuvres, avec leur nomenclature dans le catalogue raisonné de Francesco Valcanover, permet de contempler facilement en fin d'ouvrage toutes les facettes du talent du peintre.

  • Courbet, c'est d'abord l'histoire d'un artiste exceptionnel et sans équivalent. Était-il le dernier des classiques ou le premier des modernes. Ainsi Pierre Rosenberg se demande : « Clôt-il une tradition ou ouvre-t-il les portes à la révolution impressionniste ? »
    L'auteur nous raconte ici l'artiste, son évolution, celle de sa palette, ainsi que les grands thèmes qu'il a traités (Ornans et sa région, les fleurs, les nus féminins, les paysages de mer, les vagues, la chasse, les natures mortes, la Suisse). Mais il fait aussi revivre l'homme qui a été son ami pendant plus de quinze ans. Courbet le fort-en-gueule, le réaliste, le campagnard, l'orgueilleux, le séducteur, l'homme plein de contradictions, et puis l'opposant à l'Empire et «Bonaparte», le socialiste, le proscrit, l'exilé.
    Gustave Courbet et Théodore Duret, c'est l'histoire d'un livre qui nous replace au coeur de la vie artistique et politique du Second empire. L'édition de VisiMuZ est illustrée de 210 tableaux agrandissables sur votre tablette en plein écran, qui enrichissent le texte et nous font entrer de plein pied dans l'univers du peintre.

    Les tableaux sont insérés au sein du texte, à l'endroit où l'auteur les évoque. De plus, un diaporama en fin d'ouvrage permet de contempler facilement toutes les facettes du talent de l'artiste. Enfin la localisation s'adresse aux voyageurs, avec plus de 300 tableaux identifiés dans les musées du monde entier.

  • Publier un livre sur la vie et l'oeuvre de Pierre-Paul Rubens est un immense défi. Peintre des grands de ce monde, diplomate, érudit, Rubens traversa son siècle tel un nouveau démiurge, inventeur en Flandre de la peinture baroque.
    Dans son Journal, en 1853, Eugène Delacroix a écrit : « Gloire à cet Homère de la peinture, à ce père de la chaleur et de l'enthousiasme dans cet art où il efface tout, non pas, si l'on veut, par la perfection qu'il a portée dans telle ou telle partie, mais par cette force secrète et cette vie de l'âme qu'il a mise partout. » Sa production a été tellement importante que son catalogue raisonné n'est toujours pas établi de nos jours. Un immense projet est en cours. En 2010, le président du Fonds du patrimoine culturel mobilier de la Fondation Roi Baudouin, a lancé un appel à financement pour terminer ce projet, commencé il y a plus de 50 ans.
    L'approche que nous vous proposons ici est plus immédiate. Découvrir les différentes facettes de l'artiste, mieux connaître l'homme (très attachant) et le processus de création qui a mené à un corpus si phénoménal. Louis Hourticq, l'auteur de la monographie, a évoqué et commenté les tableaux les plus connus de l'artiste Il n'avait pas pu les illustrer dans l'édition d'origine (il y avait seulement 24 fac-similés de gravures), une lacune que nous avons comblée grâce aux possibilités de l'édition numérique. Nous avons joint au texte 194 reproductions de tableaux (agrandissables en plein écran) pour vous permettre de juger de la force et du génie de cet artiste total. Tous les thèmes du peintre sont abordés : sa peinture « officielle » pour l'Église catholique, qui le consacra comme porte-drapeau de la Contre-Réforme, celle pour les rois et grands d'Europe, ses compositions mythologiques et bibliques, ses peintures plus privées, ses paysages et les scènes familiales.
    Un indice permet de donner une idée de la gloire de Rubens. C'est le premier artiste que nous publions chez VisiMuZ dont aucun des tableaux illustrés ne se trouve dans une collection particulière. Tous ces tableaux sont dans des musées, des églises ou des collections publiques.

  • Modigliani

    Francois Blondel

    Cette nouvelle monographie consacrée à Amedeo Modigliani est une réalisation originale et innovante, alliant textes, informations pointues, ainsi qu'une iconographie très abondante et judicieusement placée. Elle s'adresse à tous les publics.
    Pendant très longtemps, la vie et l'oeuvre de Modigliani furent occultés par la légende, née peu après sa mort. Il fallut attendre la fin des années 90 et la révélation d'archives longtemps inconnues pour pouvoir dégager la vraie personnalité de l'artiste. Cette monographie se base sur les catalogues raisonnés de l'oeuvre de l'artiste, et sur une bibliographie importante. Nous nous sommes vite rendus compte que la matière accumulée nécessitait de réaliser deux tomes. Ce deuxième tome couvre la période 1916-1920 et après.
    C'est la première fois à notre connaissance que les oeuvres de l'artiste sont examinées en lien avec son quotidien, ses amis, les femmes de sa vie. Sa biographie prend un relief nouveau : Zborowski, Survage, Cendrars, Guillaume, Ortiz de Zarate, Foujita, Soutine, et Jeanne Hébuterne, Lunia Czechowska, Paulette Jourdain, Thora Dardel, Simone Thiroux nous accompagnent. L'auteur dévoile au passage quelques secrets enfouis pendant plus de 80 ans ainsi que des anecdotes relatives au marché. Une oeuvre qui nous parle à la fois de la grande et des petites histoires, de coeur et d'amitié, de la Révolution russe aux Panama Papers.
    Dans ce tome II :
    o Entre juillet et décembre 1916 (Simone Thiroux, la rue Joseph-Bara, le portrait des époux Lipchitz, les modèles et les nus)
    o Jeanne et 1917 (Début 1917, Jeanne, amis et modèles, collectionneurs et marchands, les nus de 1917, l'exposition chez Berthe Weill, le début de l'année 1918 à Paris)
    o Entre Nice et Cagnes (entre Cagnes et Nice, les enfants, Montparnasse-sur-mer, les commandes et les modèles, Cagnes et les paysages, à Nice avant le retour à Paris)
    o Les derniers mois 1919-1920 (retour à Paris, nus, les derniers tableaux, la fin, les enterrements d'Amedeo et de Jeanne)
    o Après la mort (les collectionneurs et l'engouement post-mortem, la difficile question de l'authentification, Livourne - 1984, Et maintenant ?)
    Cette édition numérique nous a permis d'enrichir la monographie de plus de 180 photos de tableaux insérées dans l'ouvrage. Ainsi, pour la première fois, une monographie de Modigliani comprend (sur les deux tomes) la reproduction de l'intégralité des nus peints par l'artiste entre 1916 et 1919. En replaçant les tableaux, sculptures et dessins au coeur de la vie du peintre, VisiMuZ permet au lecteur de mieux comprendre son évolution artistique, et rend la lecture plus attrayante et pédagogique. VisiMuZ vous fait partager la vie dans l'oeuvre et les oeuvres dans la vie de l'artiste. Le lecteur voit apparaître les différents tableaux au fur et à mesure de sa lecture, peut les consulter en plein écran, et les agrandir plus encore pour regarder un détail.
    Cette édition est donc à la fois un livre de la catégorie « Beaux-Arts » et une monographie de référence pour l'artiste.
    Pour un livre d'art, voici au moins 5 bonnes raisons de préférer un livre numérique au papier :
    . disponibilité permanente où que vous soyez, avec un encombrement minimal,
    . adaptation de la taille des caractères à la vue de chacun,
    . agrandissement des photos pour mise en valeur des détails,
    . création d'une photothèque personnelle avec les photos de l'ebook,
    . constitution d'une bibliothèque « Beaux-Arts » pour un budget très raisonnable.

empty