• APEIROGON

    Colum Mccann

    • Belfond
    • 27 Août 2020

    Rentrée littéraire 2020

    Apeirogon, n.m. : figure géométrique au nombre infini de côtés.
    Rami Elhanan est israélien, fils d'un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n'a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
    Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans.
    Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l'envie de sauver des vies.
    Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.
    Afin de restituer cette tragédie immense, de rendre hommage à l'histoire vraie de cette amitié, Colum McCann nous offre une oeuvre totale à la forme inédite ; une exploration tout à la fois historique, politique, philosophique, religieuse, musicale, cinématographique et géographique d'un conflit infini. Porté par la grâce d'une écriture, flirtant avec la poésie et la non-fiction, un roman protéiforme qui nous engage à comprendre, à échanger et, peut-être, à entrevoir un nouvel avenir.

    1 autre édition :

  • L'Afrique en 100 questions ; 2.5 milliards de voisins en 2050 Nouv.

    Sommes-nous tous Africains, émigrés du « berceau de l'humanité » ? Qu'a été, ou qu'est toujours, la Françafrique ? Comment « l'Islam noir tolérant » a-t-il donné naissance au djihadisme au Sahel ? L'Internet et la téléphonie mobile révolutionnent-ils le quotidien africain ? Comment expliquer la percée de la Chine en Afrique ?

    Faire le tour d'un continent sept fois plus vaste que l'Union européenne en explorant son histoire, sa culture, ses évolutions sociales, économiques, politiques et géopolitiques, ses épreuves du passé - esclavage, colonisation, guerres - et ses promesses d'avenir, tel est le pari ambitieux de ce livre.

    L'exceptionnelle jeunesse de l'Afrique marque ses réalités contemporaines : 40 % de ses habitants ont moins de 15 ans. Le quasi-doublement de sa population d'ici à 2050 va décupler les défis comme les opportunités. L'Afrique trouvera-t-elle les moyens pour nourrir, loger, former et employer tous ses jeunes ?

    Le niveau de son développement, de sa stabilité politique et de son état sanitaire, le rythme de l'émigration ou sa contribution à la (dé-)pollution de la planète concernent plus que jamais l'Europe et le reste du monde. Voici 100 clés pour mieux comprendre les enjeux présents et futurs de la « jeune Afrique ».

  • Quand l'un des grands auteurs spirituels d'aujourd'hui s'empare du scandale religieux majeur de notre temps, en sort un livre libérateur. Contre la croyance qui conduit au fanatisme, Adrien Candiard fait appel à la foi qui éclaire la raison. Une brillantissime et salutaire démonstration. Un ouvrage antidote à prescrire sans modération.
    Auteur spirituel aux dizaines de milliers de lecteurs, Adrien Candiard interroge ici le choc entre les cultures en nous montrant pourquoi et comment nous ne comprenons rien à l'islam.
    Le frère dominicain qui vit au Caire, au carrefour des mondes et des civilisations, revient sur le grand scandale religieux de notre temps. Quel Dieu invoquent les fanatiques qui excommunient, persécutent et tuent en son nom ? Que dit de nous, de notre planète, de notre avenir, une telle trahison ? Et, surtout, comment une foi peut-elle être vécue avec passion sans tourner à l'exclusion ?
    Une plaidoirie pour la foi qui émancipe contre la croyance qui enchaîne.
    Un maître-ouvrage qui s'adresse de manière libératrice à tout un chacun.
    Un manifeste, à l'heure de toutes les exacerbations, pour la réconciliation.
    Dominicain vivant à l'Institut dominicain d'études orientales du Caire, Adrien Candiard, qui compte parmi les grandes voix spirituelles d'aujourd'hui, a publé aux Éditions du Cerf Veilleur, où en est la nuit ? Quand tu étais sous le figuier
    , À Philémon
    qui ont tous rencontré un vif succés.

  • À partir de 1881, Guy de Maupassant se rend à plusieurs reprises au Maghreb pour le journal Le Gaulois. Il fait le récit des paysages, des villes et du désert, des moeurs et des cultures qu'il découvre... Il est avant tout un observateur curieux et avide de transmettre.

    Ces articles alternent avec une veine plus engagée, sous la signature "Un colon". Le ton se fait incisif, accablant l'ignorance de l'administration française. Face aux conflits générés par la colonisation, Maupassant condamne la violence de l'État et défend une position qui respecterait les colonisés, croyant une entente possible... tout en ayant conscience des cruautés et des absurdités de l'entreprise française : "C'est nous qui avons l'air de barbares au milieu de ces barbares, brutes il est vrai, mais qui sont chez eux."

    Guy de Maupassant (1850-1893) poursuit des études de droit, est mobilisé lors de la guerre de 1870 puis occupe des postes dans divers ministères avant de se consacrer à l'écriture. Sa vie est d'échanges avec les auteurs majeurs de son temps (Flaubert, Mallarmé, Huysmans...), de liaisons, de voyages qui l'aident à fuir ses troubles de santé et ses angoisses. Il est l'auteur, notamment, de Boule de Suif, Bel-ami, Le Horla. Il est interné à Passy en 1892 où il mourra des suites d'une syphilis.

  • «Je consigne ici la crainte récurrente qui me prend à la gorge: que l'insignifiant drame que constitue, pour moi seul ou presque, l'horizon de ma mort, ici chanté en contrepoint des tragédies tressées qui embrasent le monde où je me suis inscrit, n'incite à la méprise, au vieux soupçon d'orgueil; car en effet qui suis-je pour poser mon parcours en poids équivalent aux désordres mortels qui broient tant de mes frères? car qui suis-je en effet pour oser célébrer ces deux naufrages muets en langue densifiée? C'est que, tout simplement, je ne me résous pas à finir en laideur, autant aurait valu disparaître plus tôt, bien plus tôt, aux jours sombres où pointe la conscience des choses.» Mathieu Riboulet

  • Louisa

    Lou Syrah

    Le 30 juin 1994, à Roubaix, Louisa Lardjoune, 19 ans, fait une énième "crise". Sa famille appelle un imam exorciste. Quand Mohamed Kerzazi entre chez elle, il attrape la jeune femme par le cou. Verdict : "Possession." Cinq heures plus tard, après d'étranges rituels, le coeur de Louisa cesse de battre.

    La presse nationale s'emballe. La famille ne porte pas plainte, et nombre de religieux musulmans, chrétiens et juifs défendent ces pratiques païennes ancestrales et codifiées.

    En reconstituant ce fait divers, Lou Syrah plonge dans sa propre histoire : sa ville Roubaix, ses insomnies, son grand-père exorciste, son père exorcisé. Une quête aux frontières de la folie qui la conduira devant la porte de l'imam condamné à sept ans de prison pour "l'homicide involontaire" de Louisa.

    Lou Syrah est journaliste indépendante, passée un an dans la rédaction du Canard enchaîné, elle pige aujourd'hui pour Mediapart. Elle partage sa vie entre la banlieue parisienne, le nord de la France, la Suisse et l'Algérie. Possédée est son premier livre.

  • Repères et clés pour décrypter l'actualité

    Pourquoi parler des mondes arabes ? Quel avenir pour les pays arabes ? La colonisation a-t-elle aujourd'hui encore une influence ? Quelles trajectoires depuis les indépendances ? Le monde arabe est-il bien ou mal parti ? Ces questions traversent l'histoire contemporaine et resurgissent au fil de l'actualité. Des clichés à la réalité, cet ouvrage nous parle de lieux, de faits et de chiffres pour nous aider à y voir plus clair. Spécialiste incontesté, l'auteur propose 40 fiches documentées pour cerner les enjeux et les défis de la région. L'ensemble est- illustré de cartes, graphiques et tableaux. Cette nouvelle édition entièrement mise à jour comprend des cartes inédites.


    "Didier Billion décrypte avec aisance les tumultes et les crises qui secouent les mondes arabes, nous amenant ainsi à une meilleure compréhension de ses enjeux."
    Pascal Boniface

  • Sommes-nous tous violents ? une psychanalyste, un rabbin, un prêtre et un imam répondent Nouv.

    Moi, violent ?

    Nous sommes collectivement de plus en plus conscients de la violence du monde : on parle de discriminations raciales, de violences sexistes, de crimes incestueux... pour ne citer que quelques-unes des violences ordinaires. Mais toujours, le violent, c'est l'autre ! Et dans nos relations, c'est justement cette peur de l'autre qui est source de violence. Cet ouvrage explore les différents aspects de cette violence interpersonnelle : la séduction, l'emprise, la jalousie, la médisance, l'indifférence, l'idéalisation...

    Pour chacun de ces poisons relationnels, il met en regard la lecture psychanalytique et le point de vue des trois religions abrahamiques - le judaïsme, le christianisme et l'islam - car dans leur quête d'Absolu, les religions sont les premières concernées par ces formes de violence. Accessible, précis et vivant, ce livre essentiel vient éclairer ce qui constitue le coeur du fanatisme en s'appuyant sur des exemples de la littérature, d'une part et sur des extraits des textes fondateurs (la Bible et le Coran), d'autre part.

    Tarik Abou Nour est imam, professeur, théologien, président de l'IESIP (Institut d'enseignement supérieur islamique de Paris) et responsable du premier site français de droit musulman malikite.

    Philippe Haddad est diplômé du séminaire israélite de France. Rabbin de l'Union libérale israélite de France (ULIF), il enseigne, il écrit et il est l'un des principaux contributeurs d'Akadem.

    Nicole Jeammet est psychanalyste et maître de conférences honoraire en psychopathologie à l'université René Descartes-Paris V. Elle est déjà l'auteure de plusieurs ouvrages.

    Gilles-Hervé Masson, prêtre depuis 1990, devient dominicain en 1999 et développe le département de théologie des éditions du Cerf. Il est actuellement vicaire à la paroisse Saint-Eustache de Paris.

  • - 50%

    Hakim

    Diniz Galhos

    À l'aéroport de Roissy, Hakim dit au revoir à sa femme Rita et à leurs deux enfants. Tandis qu'ils partent en vacances, lui reste travailler à son grand projet : sa BD, qu'il doit terminer. Une fois sa famille déposée, Hakim prend le RER pour rentrer chez lui. Mais la découverte d'un bagage abandonné dans la rame va contrecarrer ses plans. Oui, bien sûr, il y a très peu de risques que ce sac contienne une bombe... Et pourtant. Et si... Et si ça n'arrivait pas qu'aux autres ? Une seconde suffit à Hakim pour se rendre compte qu'avec sa couleur de peau, son jogging trop court (petit problème de lessive) et sa grosse barbe (de hipster, mais qui peut passer sans mal pour une barbe de salafiste), il a tout le profil du coupable idéal, du terroriste. La seule solution ? La fuite, effrenée...

    Né à Paris en 1978, Diniz Galhos est traducteur de l'anglais et du portugais (Le Livre Sans Nom, Irvine Welsh, Edyr Augusto, John King), et auteur (Gokan, son premier roman est paru 2012 au Cherche-Midi).

  • Pourquoi dans toutes les religions les animaux accompagnent-ils les saints ? Et pourquoi les saints préfèrent-ils la compagnie de bêtes à celle des hommes ? De quel monde réconcilié nous parle cette communion retrouvée ? À l'heure de l'écologie, un vibrant manifeste de l'amour de tout vivant.
    Dans nos sociétés railleuses ou goguenardes, l'amour qu'on offre aux animaux est trop souvent moqué, ou passe pour secondaire. Quelle erreur ! Dans toutes les religions du monde, les sages et les saints témoignent de leur tendresse à l'égard de toutes les bêtes - l'ours, le lion, le chien, l'oiseau, l'abeille, le poisson, et même la fourmi, et même le moustique... Non seulement ces gens très pieux vivent en paix avec les animaux, mais ils leur parlent, les soignent et prient à leur intention, peut-être parce qu'ils perçoivent aussi en eux de formidables compagnons sur le chemin de sainteté.
    Ce livre conte ces belles et édifiantes histoires entre l'homme et l'animal, puisées dans le christianisme, le judaïsme, l'islam, l'hindouisme et le bouddhisme. Il propose ainsi une véritable réflexion sur le lien mystérieux, profondément spirituel, qui unit les êtres humains et leurs frères animaux.

  • La banlieue du turfu Nouv.

    La banlieue du turfu

    Makan Fofana

    • Tana
    • 18 Février 2021

    En passant par le cinéma et les grands mythes fondateurs de la cité, une critique sociale incisive et drôle.
    Il était une fois, au onzième étage d'une tour embrumée par des contes, un adolescent solitaire dans sa petite chambre de banlieue. Au cours d'une nuit poussiéreuse en étoiles, il eut une vision merveilleuse. Dès lors s'incrusta, telle une émeraude en son coeur, le sentiment que se cachait sous ce bâtiment un trésor : la banlieue du turfu.
    Pour suivre la quête de cette métamorphose, suivons les storys Snapchat et le lapin aux yeux rouges qui nous entraîne vers l'entrée d'un terrier, là où tout commença ! Cette histoire, inspirée par Peter Pan, Nietzsche et quelques autres, est si fabuleuse que vous ne la croirez peut-être pas. Tout dépendra précisément, cher banlieus'art, de votre capacité à rêver !
    À partir du terme " turfu ", popularisé par Booba, Makan Fofana retrace son parcours et invite son lecteur à métisser les mondes, de la magie de J.K. Rowling à la culture quartier, en passant par le cinéma et les grands mythes fondateurs de la banlieue. Son récit initiatique, une critique sociale incisive et drôle, procède par vastes envolées lyriques et spéculatives du design fiction. Il enjoint chacun d'entre nous à dépasser l'âge classique de la " crise des banlieues " pour aller vers un âge d'or. Sous sa plume, la banlieue du turfu a tous les traits d'un space opéra.

  • De la peste médiévale au présent coronavirus, comment les religions ont-elles vécu les épidémies ? Cette enquête sur 3 000 ans et sur l'ensemble de la planète renseigne et interroge, épate et intrigue, amuse et épouvante, mais donne toujours à penser et à méditer. Un voyage sans précédent au coeur du divin face aux catastrophes létales pour l'humanité.
    Pourquoi, en passant du corps humain au corps social, l'événement épidémique provoque-t-il immanquablement un séisme religieux ? Comment engage-t-il simultanément toutes les figures de la Providence divine, punisseuse, guérisseuse, horlogère, éthique ou miséricordieuse ? Comment divise-t-il profondément toutes les confessions, les forçant à penser et à agir autrement ?
    De la peste antique et médiévale au coronavirus contemporain, en passant par les varioles, les choléras et les grippes modernes, sans oublier le persistant sida, de Paris, Rome, Boston à Istanbul, Moscou, Islamabad, des cathédrales gothiques aux pagodes bouddhiques en passant par les synagogues sépharades et les mosquées chiites, voici le panorama époustouflant du face-à-face historique et mondial des religions face à l'irruption d'un mal invisible, incompréhensible et implacable.
    Cette étude sans précédent montre que nous n'avons rien inventé. Les hiérarques religieux ont pavé la voie des gouvernants politiques. Mobilisations sanitaires, mesures préventives, ritualisations collectives, discordances scientifiques, recherches de boucs émissaires, réflexes complotistes, contestations populaires : le clerc d'Église d'autrefois et le clerc d'État d'aujourd'hui ont à affronter la même crise de l'explication, de la certitude, de la résilience. Et ils le font avec les mêmes moyens. Car tous deux doivent restaurer la croyance, ici sacrée, là séculière.
    Cette somme sans concession, qui renseigne comme jamais, amuse souvent, effraie parfois, et conduit ainsi à la plus cruciale des questions actuelles : et si les images de Saint-Pierre, Lourdes, La Mecque, Bénarès vides pour la première fois indiquaient que la Covid-19 a effectivement inauguré une nouvelle page dans l'histoire de l'humanité ?

  • Une uchronie redoutablement efficace, par l'auteur du Dernier Templier.

    Istanbul, 1682 : Mehmed IV, sultan de l'Empire ottoman, s'apprête à lancer le second siège de Vienne, alors capitale du Saint-Empire romain, quand un mystérieux visiteur s'introduit dans sa chambre. L'homme, couvert d'étranges tatouages, déclare au souverain pouvoir l'aider à mener à bien ses rêves de conquête...
    Paris, 2017 : Un drapeau rouge et blanc flotte sur la ville depuis qu'elle est tombée sous le joug des Ottomans pendant le règne de Louis XIV. Le vendredi est un jour de repos et la langue officielle, le turc. La dynastie au pouvoir, qui a régné avec sérénité pendant des siècles, vit cependant des moments difficiles. L'islamisme radical est devenu une menace.
    /> Kamal en sait quelque chose, lui qui traque les dissidents au sein de la police du sultan. Nisrine, sa belle-soeur, dont il est amoureux dans l'ombre, est quant à elle une avocate opposée au régime. Sa mission met bientôt Kamal sur la piste d'un patient soigné par son frère et qui prétend venir du passé. Mais lorsque les autorités veulent l'interroger, les choses tournent mal. S'ensuit une course-poursuite effrénée dont l'enjeu est un secret enfoui dans la nuit des temps. Un secret qui pourrait, une fois de plus, modifier le cours de l'Histoire...

    1 autre édition :

  • Au pays du Commandeur, nul ne peut ignorer qui est le maître: son image est partout, les lieux publics portent son nom, des livres sont écrits à sa gloire. Au pays du Commandeur, tout le monde lui est redevable, chacun chante ses louanges, dans sa cuisine ou en public, mais sur les toits-terrasses des maisons il se raconte de drôles d'histoires. Au pays du Commandeur, on se méfie de l'aveugle au coin de la rue, de sa secrétaire, de son voisin, de son conjoint. Tiraillé par des sentiments contradictoires, un écrivain venu d'un État voisin de l'Irassybie observe. Quelqu'un soufflera-t-il un jour sur les braises de la révolte?

  • Un ouvrage indispensable pour comprendre le monde d'aujourd'hui
    On peut s'intéresser aux religions pour de multiples raisons : quête de spiritualité, approfondissement des racines familiales, intérêt pour des cultures puissamment symboliques, mais aussi, plus prosaïquement, pour comprendre l'actualité. Encore faut-il s'y retrouver dans la masse d'informations disponible à leur égard, notamment sur internet.
    Dans cet ouvrage complet, retrouvez les grandes familles de religions, anciennes et modernes, disparues ou contemporaines. Avec elles, surgissent des pans entiers de civilisation : le monde antique et ses nombreux cultes, qui ont peuplé notre mythologie et notre imaginaire ; le judaïsme et ses trois mille ans d'histoire ; les deux autres religions révélées : le christianisme avec ses schismes et ses Églises, l'islam avec ses différents courants. Plus loin de nous, découvrez la spiritualité orientale : le bouddhisme qui domine l'Asie, mais aussi l'hindouisme en Inde, le taoïsme en Chine et le shintoïsme au Japon. Enfin, laissez-vous embarquer dans l'univers des esprits et des chamanes qui vous renverront à des croyances millénaires.
    Ce que l'on ne connaît pas peut nous faire peur : il est donc primordial de comprendre d'où vient la croyance de l'autre et selon quelles valeurs se structure son univers. Découvrez ici les trésors de spiritualité et de culture qui ont nourri les civilisations au cours de l'Histoire !
    Découvrez :
    Les grandes familles de religions
    L'histoire des religions d'hier et d'aujourd'hui
    Les grands personnages et les textes sacrés
    Les valeurs, les rites, les pratiques de chaque grande religion
    Les repères clés et les grandes ruptures de l'Histoire
    Les problématiques à l'oeuvre dans le monde contemporain...
    Et bien plus encore !

    1 autre édition :

  • Découvrir et s'initier à l'Islam en 200 notions illustrées.

    L'islam, une religion et une culture partagée par plus de 4,5 millions de Français, reste cependant plutôt méconnue. Loin de toute idéologie et dépourvu de visées polémiques, voici un ouvrage qui se donne pour mission d'expliquer ce qu'est l'islam en 200 notions - son histoire, ses fondements, sa pratique, sa culture - de façon simple et claire, et de satisfaire ainsi la curiosité des lecteurs de toutes religions et de leur ouvrir toutes grandes les portes du monde musulman.

  • Face aux défis planétaires de l'islam, que peut la France ? Face au retour du religieux, que peut la République ? Ce sont les mille ans de laïcité qui ont fait la France qu'exhume cet essai iconoclaste, éclairant et renversant. Une laïcité qui est synonyme de souveraineté et de liberté.
    De Philippe le Bel à De Gaulle, en passant par Louis XIV, Robespierre et Napoléon Ier, des Légistes médiévaux aux Constitutionnalistes contemporains en passant par les Politiques renaissants, de la destruction des templiers à l'expulsion des congrégations en passant par les dragonnades, et de la confrérie du Saint-Sacrement au Grand Orient en passant par Port-Royal, c'est l'histoire oubliée de la religion française qu'exhume cet essai iconoclaste.
    Pas plus que la France, la laïcité n'a commencé en 1905 ou débuté en 1789. Elle est l'autre nom de la singularité qui, depuis les débuts, a constitué un invariant de notre histoire, un constituant de notre pays, l'essence de notre politique. Elle a porté à son terme la relation exclusive, mimétique et critique, traversant monarchie et république, envers l'icône du pouvoir suprême, la Rome des Césars et des Pontifes. Elle est l'aboutissement, sur un millénaire, du rapport unique tissé entre religion et nation, hérité de l'Israël biblique, afin de lutter contre les féodalités et les empires. Au contraire des illusions sur la neutralité laïque ou le pacte laïc, l'État n'aura ainsi cessé d'imposer aux Églises la neutralisation de leurs ambitions et la domination de ses règles. Les Églises y auront gagné l'émancipation de leurs théologies.
    De guerre lasse, voulons-nous aujourd'hui enterrer notre culte commun, celui de l'indépendance et de la liberté ?

  • Apparu dès l'aube de l'islam, le soufisme est la dimension spirituelle et ésotérique de la révélation coranique. Il se fonde sur la contemplation des réalités invisibles du monde et sur la recherche de la sagesse. Conçu par un spécialiste reconnu du sujet, ce guide propose une introduction à l'histoire, aux fondements et aux pratiques du soufisme. Vivant et pédagogique, il commence par faire la chasse aux idées reçues, pour présenter ensuite la démarche soufie dans ses divers aspects.

    Cette nouvelle édition est augmentée d'un chapitre sur l'actualité du soufisme et sur l'éclairage qu'il apporte aux problématiques contemporaines (mondialisation, féminisme, écologie, etc.).

    L'histoire - L'expérience - Les pratiques

  • L'histoire des cinq siècles de l'Empire islamique, de la mort du Prophète en 632 à l'éviction des Arabes des structures de pouvoir et à l'émergence des sultanats turcs au XIe siècle, en passant par les conquêtes, la mise en place du califat, l'éclosion et la chute des dynasties abbasside, omeyyade ou fatimide, tel est le propos de Gabriel Martinez-Gros. Mais pour éviter le biais d'une histoire de l'Islam vue d'Occident - ou l'essor de l'un est inévitablement le déclin de l'autre - l'auteur convoque les quelques rares voix qui nous parviennent encore du fond de l'histoire islamique. Ces voix, ce sont celles des historiens arabes médiévaux, dont Ibn Khaldûn.

    Ainsi émerge une tout autre perception de l'Empire islamique, où les dynasties se consolident dans la première génération de leur existence, atteignent leur floraison dans la deuxième, vieillissent et agonisent dans la dernière. C'est donc à une triple réflexion que nous invite ce livre admirable et singulier : d'abord sur l'histoire de l'Islam médiéval, ensuite sur la dynamique impériale, enfin sur l'écriture de l'histoire.

  • Sa vie est un roman. Quoi de plus libre que la vie brève et intense d'Isabelle Eberhardt ? Née en Suisse en 1877 d'une aristocrate russe et de père inconnu, l'éducation avant-gardiste qu'elle reçoit la conduit à la rébellion, à l'exotisme et à l'aventure. Morte tragiquement à vingt-sept ans, elle connaît toutes les fulgurances et ose tous les tabous.
    Excessive et idéaliste, scandaleuse et mystique, Isabelle Eberhardt ne se pose aucune limite. Sa vie sera celle de tous les possibles. La jeune fille parle huit langues, dévore les livres et rêve de devenir écrivain. La mode est à l'orientalisme, elle embarque pour l'Algérie et ses grands espaces. Éblouie, la jeune russe, habillée en cavalier arabe, chevauche le désert en se rebaptisant « Si Mahmoud ». Ses aspirations à la beauté, à la paix intérieure sont comblées lorsqu'elle se convertit à l'islam. Mais peu importe les règles de la foi, pourvu qu'elle ait l'ivresse, car Isabelle est une jouisseuse qui fume du kif et enchaîne les conquêtes masculines. Première occidentale initiée soufie, première femme reporter de guerre, l'écrivain dénonce les méfaits d'un certain colonialisme et nous propulse au coeur d'un monde arabe fascinant.

  • Beaucoup de préjugés, qui déchaînent les passions, circulent concernant le livre sacré de l'islam. Et le parcourir ne suffit pas toujours à dissiper les idées fausses à son sujet, à défaut d'éclairage et de repères. Pédagogique, ce guide de référence propose une lecture guidée du Coran : il présente l'histoire, les récits, les mots-clés et les principes de ce texte fondateur. Vivant, il repose sur de nombreuses citations et il permet de comprendre certaines dispositions du Coran relatives aux grandes questions de société. Une approche nouvelle, qui introduit avec précision à la connaissance et à la compréhension d'une référence culturelle incontournable.

    Histoire - Religion - Société

  • Quelles sont les origines mythiques du peuple kurde ? Y a-t-il eu par le passé un royaume kurde unifié ? Ont-ils participé au génocide des Arméniens ? Tous les Kurdes sont-ils musulmans ? Qui est le légendaire Mustafa Barzanî ? Qui sont les peshmergas ? À quoi la jeunesse kurde aspire-t-elle ? Que veut le PKK ? Israël est-il leur principal allié ? Quel rôle joue la diaspora kurde ?
    Contrairement aux peuples arabes ou des Balkans, les Kurdes n'ont jamais eu droit à leur État-nation. Depuis l'avènement de l'islam au viie siècle, le destin des Kurdes semble scellé dans un écartèlement perpétuel entre l'Irak, l'Iran, la Turquie et la Syrie. Pourtant, la revendication d'un État unifié, ou au moins d'une certaine forme d'autonomie là où ils habitent, n'a jamais cessé et s'est amplifiée depuis le démembrement de l'Empire ottoman. Minorisés, les Kurdes ont subi, entre autres, la répression dans le sang de leurs révoltes en Turquie dans les années 1920 ou le gazage par Saddam Hussein en Irak en 1988. Depuis l'invasion américaine de l'Irak en 2003, les révoltes des printemps arabes en 2011 et le développement du conflit syrien, la « question kurde » a pris une ampleur internationale.En 100 questions clés, voici décryptés les rendez-vous manqués avec l'Histoire, les fondements et les défis de taille qui attendent ce peuple, un siècle après la fin des empires moyen-orientaux.

  • En quoi la Grèce antique, sa pensée et ses mythes, le lexique de sa langue et ses symboles sont-ils présents dans le Coran, cette parole révélée, reçue et transmise au VIIe siècle par un prophète, un homme qui se disait « ordinaire » ? Comment laccès à cette parole devenue Ecriture a-t-il été barré par un obstacle inévitable, celui dune formidable machine dogmatique sommant tout lecteur de renoncer à lire et de croire que tout a déjà été lu, une fois pour toutes, hors de nos espaces et de nos temps passés ou à conquérir ?
    Outre ses thèses totalement inédites, cet ouvrage veut rompre avec une tradition « récitante » du Coran. Lauteur entreprend la mise en question de ce qui a politiquement fondé lislam, de ce qui la délogé de son site divin et qui a livré son message originel « au travail de lidéologique et à la sécheresse du dogmatisme, selon le bon vouloir des princes et la complicité des clercs exégètes ».

  • Repères et clés pour décrypter l'actualité

    Comment Daech s'est-il imposé au Moyen-Orient ? Quel impact a-t-il eu localement et à l'échelle mondiale ? Comment les États luttent-ils ? Ces questions traversent l'actualité. Des clichés à la réalité, cet ouvrage nous parle de lieux, de faits et de chiffres pour nous aider à y voir plus clair. Inspiré des recherches les plus récentes sur le sujet, il propose 40 fiches documentées pour cerner les enjeux et les défis de ce phénomène mondial. L'ensemble est illustré de cartes, graphiques et tableaux.


    "Ce livre constitue une précieuse mise en perspective. Il permet d'appréhender le phénomène Daech dans sa globalité, d'en saisir les nombreuses ramifications et d'en comprendre les multiples impacts."
    Pascal Boniface

empty