• Dorante aime en secret Araminte, une riche et jolie veuve, qui est hélas d´une classe sociale supérieure à la sienne et s´apprête à épouser un vieux comte. Aidé de son valet Dubois, il imagine alors un stratagème pour conquérir en une journée le coeur de la jeune femme. Représentée pour la première fois en 1737 par les Comédiens Italiens, Les Fausses Confidences est la dernière grande pièce de Marivaux. À travers les demi-vérités et les manipulations de Dubois, cette comédie douce-amère révèle que l´amour est bien souvent affaire d´amour-propre.

    1 autre édition :

  • Suivez le guide et composez vos plus belles chansons !
    Votre âme d'artiste ne demande qu'à chanter ? Vous souhaitez faire
    une déclaration d'amour en chanson à votre âme soeur ou à votre
    grand-mère ? Vous commencez à tourner en boucle avec les trois
    seuls accords de guitare que vous connaissez ?
    Ce guide enseignera aux non-musiciens comme aux initiés les ingrédients
    indispensables à l'écriture d'une chanson - paroles et musique.

  • Mon coeur est ouvert à toutes sortes de réalités : il est un verger pour les gazelles, un couvent de moines chrétiens, un temple d'idoles, la Kaaba du pèlerin, les Tables de la Torah et le Livre sacré du Coran. Je suis adepte de la religion de l'amour ; dans quelque direction que ses caravanes avancent, la religion de l'amour est ma religion et ma voie. (Ibn Arabi, XIIIe s.) La joie de chercher est supérieure à la satisfaction de trouver, parce que l'espoir subsiste. (Ad-Daqqaq, Xe s.) Découvrez un joli florilège de pensées et sagesses musulmanes.
    Un florilège de sagesses soufies qui nous rappellent combien l'amour est inscrit au coeur de l'islam et qui nous font réfléchir à la façon dont il trouve sa place dans les sociétés.
    En Orient, l'oralité est mère de tous les enseignements - éthiques, moraux, familiaux. Autant de principes de vie, de proverbes et d'aphorismes qui font grandir, réfléchir... ou parfois sourire.

  • « N'hésitez plus à guetter les heureux présages. Une superstition vaut une espérance. » (Honoré de Balzac) Ce premier Carnet propose une anthologie de prières (forcément païennes), invocations secrètes, superstitions plus ou moins avouables, bref, un bouquet foisonnant de paroles et magies d'amour. Le champ de notre vagabondage amoureux est vaste, pour ne pas dire illimité. Petit format, mais grand voyage. Les voix recueillies nous viennent aussi bien de la Grèce et de l'Égypte antiques que des Hauts-Plateaux andins, du Japon que de l'Occitanie des troubadours, des mystiques soufis que de cette France profonde où s'enracinent rêves et croyances ancestraux.

  • « Ce que j'ai vécu en Centrafrique ? J'en ai peu parlé avec ma famille, je n'ai pas eu envie de les tracasser avec ça. - Moi c'est l'inverse, j'ai tout dit. Je pense qu'il faut que les gens sachent ce qu'on fait. Autrement, ils vivent un peu dans les nuages... » Benoît, sergent ; Vianney, lieutenant. Depuis trente ans, des dizaines de milliers de Français se battent dans des guerres du bout du monde. Les paroles de soldats recueillies dans ce livre nous font entendre les voix d'hommes et de femmes, de grands chefs et de soldats qui parlent de guerre urbaine, d'embuscades, d'attentats suicides. Des récits bouleversants qui plongent dans la brutalité des conflits et font vivre en direct l'adrénaline, le stress et l'angoisse de combats dont on ne sort jamais indemne.

  • Le mot chien ne mord pas !

    Qui n'a jamais souffert de malentendus, d'incompréhension, d'incommunicabilité dans ses relations avec les autres ? Nous utilisons tous le même langage et pourtant, nous ne nous comprenons pas toujours.

    La réalité n'est pas dans les mots : le mot "chien" évoquera pour certains un danger en puissance et pour d'autres, jeu et tendresse. Tous nos problèmes avec les autres, des malentendus ordinaires aux ruptures de la relation, viennent de cette confusion qu'entretient le langage : méprise entre notre monde et celui de l'autre, entre nos croyances, nos opinions, et la réalité. Comment, alors, réussir à se comprendre, à renouer avec un langage qui nourrisse la relation ?

    Pierre Raynaud nous initie aux bénéfices du langage réel : exercices à l'appui, il dévoile les pièges de la communication, décrypte nos paroles et analyse leurs nuances. Pour mieux nous entendre avec les autres, il nous invite à résister à la tentation de tout interpréter, à observer sans juger, à écouter avant d'agir... Nous développerons ainsi un pragmatisme relationnel qui nous permettra d'influencer positivement nos interlocuteurs et d'obtenir ce que nous voulons sans même avoir à le demander.

  • En 1998, après avoir participé aux rencontres d'Astaffort de Francis Cabrel, m'être alors penché sur les textes de ses chansons, une idée que d'aucuns jugeraient peut-être saugrenue, m'a taraudé l'esprit : la nécessité d'améliorer ses paroles...

    Ainsi naissait ma première parodie : Petit Abruti, sur Petite Marie.

    C'était le début d'une grande aventure !
    Un instant crucial de ce parcours : fin 2006 début 2007, où les médias ont préféré ne pas accorder de place au CD SARKOZY, principalement constitué de parodies.

    Avec la participation de Frédérique Zoltane, Stéphane David, Paul Glaeser, Christophe O´Neil et Patrice.

    Faute de budget communication et vu l'état des médias alors, l'information n'est pas parvenue au grand public.

    Depuis Benjy Dotti et Guillaume Ibot puisent parfois dans mes créations.


    J'ai naturellement mes auteurs favoris. De Renaud à Alain Souchon, en passant par Francis Cabrel et Claude François. Ce ne serait pas la variété des années 80 ?

    Quand je m'attaque à une oeuvre de Jacques Brel ou Georges Brassens, c'est toujours dans la perspective d'un hommage...


    Des projets sont toujours en phase de lancement, la série des JE NE SUIS PAS...


    Début 2011, au lancement de cette tentative de fournir en ebooks l´ensemble de mes écrits, il m´a semblé évident qu´un versant parodies de chansons devait y figurer. J´ai donc repris le document habituellement envoyé aux contacts d´artistes humoristes... pour réaliser qu´il était bien incomplet ! Alors, scrupuleusement, j´ai scruté les déclarations sacem et ces quelques sites consacrées aux parodies. 200 pages pour rire et réfléchir... en chansons.


    Stéphane Ternoise  

  • « Mes Poèmes en clé de Sol » est un recueil de poésies qui chante et nous enchante.
    Tel un arc-en-ciel surgi de sa palette, l'auteur nous dépeint par petites touches, l'amour avec ses différentes couleurs.
    Il exalte ainsi l'amour filial, l'amour parental, l'amour fraternel et bien sûr l'émoi amoureux qui nous transporte et nous laisse tour à tour rêveurs, déçus, trahis, comblés ou ravis... Mais pourtant convaincus à jamais, que le bonheur c'est toujours d'aimer :

    Toi ma brise aux flots caressants
    Ma source pure mon tourment
    Ma belle étoile au firmament
    Mon âme soeur ma douce aimée,

    Regarde les étoiles autour
    Illuminées par ton amour
    Rire aux éclats et tour à tour
    Te chanter pour l'éternité,

    Le Bonheur c'est toujours d'aimer...

  • Précisions auteur 2011 Une vingtaine d'interprètes se sont appropriés mes textes. Pourtant, malgré quelques CD, les diffusions en radio se comptent sur les doigts... des chanteuses et chanteurs.

    Pourquoi ? La chanson en France connaîtrait un grave problème d'accès à la diffusion et la sacem servirait aux installés à maintenir un système mis en place par des notables pour les pions des majors ? Les auteurs indépendants ne sont pas représentés à la sacem, qui a su leur confisquer l'accès au conseil d'Administration où se décide la politique musicale de notre pays. Notre voie officielle même !

    Heureusement Internet. Mais l'espérance d'un web indépendant n'a pas été soutenu par les internautes, le plus souvent faute de comprendre les véritables enjeux, quand la communication officielle a les moyens de matraquer ses messages.

    Bref, heureusement pour un auteur dont les textes ont une valeur littéraire : la possibilité des ebooks...

    Deux sites permettent de suivre mon activité d'auteur de chansons : http://www.auteurdechansons.net et parolier http://www.parolier.pro.


    Stéphane Ternoise, Auteur vraiment indépendant.

  • Paroles de femmes

    Emmanuelle Berthiaud

    • Iggybook
    • 5 Décembre 2017

    Les écrits personnels féminins, conservés dans les archives publiques et privées sous forme de journaux intimes, de récits de vie ou encore de lettres, constituent un moyen privilégié d'écrire l'histoire des femmes au plus près des intéressées. Cette littérature ordinaire garde en effet la trace de leurs vécus et de leurs expériences singulières, révélant souvent une remarquable capacité à agir et à s'adapter aux rôles qui sont assignés aux femmes dans la société. Ces textes mettent aussi en évidence les représentations que les femmes donnent d'elles-mêmes et le rôle joué par l'écrit dans le développement d'une conscience de soi et la construction des identités féminines.
    À la lumière d'études de cas et d'articles de synthèse, le présent volume explore, dans la France et la Suisse du XVIe au XXe siècle, ces paroles retrouvées de femmes et s'interroge sur les particularités éventuelles de l'écriture féminine.

  • Film et chanson jouissent d'une popularité durable et croissante auprès du public dans pratiquement toutes les sociétés modernes. Curieu¬sement, ils restent encore assez peu étudiés par le monde universitaire qui préfère généralement des genres plus traditionnels. Or c'est par leur relation avec la chanson ou le film que ces formes artistiques plus traditionnelles arrivent à survivre et à mieux se diffuser. Le fait que film et chanson soient des modes de création et de communication culturels souvent populaires et nécessairement commerciaux ne signifie nullement qu'ifs ne possèdent pas des qualités intrinsèques qui font leur force et méritent une attention accrue dans I'espace universitaire.

    Croisement de discours, ces deux genres sont fortement métissés; tandis qu'à des bandes sonores le cinéma allie l'image et la parole, la chanson, de son côté, est un mariage entre la musique, les paroles et la voix. La chanson, parente et ancêtre de la poésie, en a gardé des marques caractéristiques comme la rime et d'autres effets mnémoniques, et elle affiche nettement son oralité. Dans la même veine, ne se dégage-t-il pas souvent une poésie des images que le cinéma propose? Le cinéma et la chanson constituent deux genres hybrides qui jouissent d'un fort pouvoir d'attraction. Ils offrent une variété de points d'entrée pour leur étude de même que de nombreuses possibilités d 'exploitation pédagogique.

    Cet ouvrage regroupe des études des professeurs Stéphane Hirschi, Pamela Johanson, Carlo Lavoie, Johanne Melançon, Irene Oore, Robert Proulx, Bruno Roy, Larry Steele et Robert Viau.

  • Surgie du tréfonds, vêtue de mots, de langues, quelque part la parole nous soulève et réunit.
    À travers ailes et chutes, enlisements et flambées, ces textes - à la suite des autres : poèmes ou prose - s'obstinent à forer le chemin des ressemblances, à dénombrer les preuves d'une terre commune, à dévoiler les traces d'une fraternité.
    Malgré nos enclos, nos Babels, nos ravages, quelque part la parole converge et nous relie.
    A.C.
    © Flammarion, 1976

  • Edition revue en novembre 2013 lors de la sortie en papier.

    Livre papier : http://www.livrepapier.com Livre pixels : http://www.livrepixels.com     Note de l'éditeur :
    Quelques-uns de ces textes sont chantés, parfois même gravés sur CD. Mais avec une audience forcément limitée, dans un pays où la variété avariée triomphe : une chanson d´Amour n´est pourtant pas condamnée à imiter la bouillie gnangnan genre -------  ----. Mais non l´auteur n´a pas donné d´exemple ! Vous les connaissez !

    Ces paroles s´insèrent dans l´oeuvre (romans, théâtre, essais) exigeante de Stéphane Ternoise : elles ont un sens. Certes, il ne s´agit pas en 68 approches (vous en attendiez plus ? Mais l´écrivain est né en 68... oui, 1968) d´exposer une théorie de l´Amour (l´auteur a publié un essai où il révèle la possibilité de la sérénamour) mais d´atteindre au réel...


    Stéphane Ternoise écrit sur de nombreux thèmes, de la chanson engagée aux parodies en passant par les petites histoires quotidiennes. Il a néanmoins considéré nécessaire de dédier un site à ses chansons d´Amour : http://www.chansonsdamour.fr   Stéphane Ternoise Versant parolier : http://www.parolier.pro (comme pour l'ensemble de ses activités, le parolier a su choisir un nom de domaine clair et précis)

empty